.

Bacon, exposition à ne pas manquer

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Bacon en toutes lettres 
Du 11 septembre 2019 au 20 janvier 2020.
 
À la suite des monographies consacrées à Marcel Duchamp, René Magritte, André Derain ou encore Henri Matisse, le Centre Pompidou poursuit la relecture des œuvres majeurs du 20e siècle et consacre une vaste exposition à Francis Bacon. La dernière grande exposition française de cet artiste eut lieu en 1996, au Centre Pompidou. Plus de vingt ans après, « Bacon. En toutes lettres » réunit des peintures de 1971 - année de la rétrospective que lui consacrent les galeries nationales du Grand Palais - à ses dernières œuvres en 1992 ; Didier Ottinger assure le commissariat de l’exposition qui explore de façon inédite l’influence de la littérature sur la peinture de Francis Bacon.
 
Six salles, ponctuant le parcours du visiteur, placent la littérature au cœur de l’exposition. Y sont lus des extraits des textes puisés dans la bibliothèque de Francis Bacon. Mathieu Amalric, Jean-Marc Barr, Carlo Brandt, Hippolyte Girardot, André Wilms, Valerie Dreville et Dominique Reymond lisent Eschyle, Nietzsche, Bataille, Leiris, Conrad et Eliot.

Cette rétrospective Francis Bacon, la 2e à Paris après celle du Grand Palais en 1971, et la plus importante depuis l’exposition de la Tate Gallery à Londres en 1985, constitue un événement. Rassemblant un choix de 86 œuvres : 79 peintures dont 16 grands triptyques, et 7 œuvres sur papier dont 4 inédites, provenant de collections publiques et privées, françaises et étrangères, cette exposition rend hommage à celui que l’on considérait déjà de son vivant comme le plus grand peintre anglais du XXe siècle.

Selon un parcours architectural simple et fluide, l’exposition montre les différentes périodes de Francis Bacon, des années 30 jusqu’à sa mort. Elle devrait permettre d’apprécier la qualité et l’ampleur d’une œuvre inclassable mais occupant une place centrale dans l’imaginaire de notre époque.

La sélection des œuvres présentée a été confiée à David Sylvester, exégète, ami de l’artiste (qu’il a rencontré au lendemain de la 2e Guerre mondiale) et célèbre spécialiste de l’art anglais. Parmi les textes qu’il a consacrés à Francis Bacon, notons la célèbre série d’entretiens « L’Art de l’impossible » qui constitue, depuis sa publication, la source essentielle de toute approche de l’œuvre du peintre. David Sylvester a été également l’organisateur de la rétrospective Francis Bacon à la Biennale de Venise en 1993. Cette exposition lui a valu le Lion d’Or, une distinction attribuée pour la première fois à un critique d’art.

Retrouvez notre article sur la cote de Bacon sur le marché de l'art

Si vous possédez une oeuvre de Bacon, nous sommes à votre disposition pour vous communiquer une estimation gratuite


Prochaine vente aux enchères

mercredi 16 octobre 15h

 

FRANCIS BACON

 Inscrivez vous sur la plateforme de votre choix 

Demande de ligne téléphonique et ordres d'achat

sur demande 01 40 17 05 05

 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Quelle estimation pour un tableau de Roubtzoff?
Blog
Alexandre Roubtzoff (1884-1949) Les peintures comme les aquarelles d'Alexandre Roubtzoff rencontren...