.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

Bernard Buffet

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Bernard Buffet (1928-1999) est un peintre expressionniste d’origine française.

Bernard Buffet naît à Paris en 1928. Dès l’âge de dix ans, il montre un vif intérêt pour les arts graphiques. Enfant difficile, renvoyé du Lycée Carnot, il suit les cours du soir de la Ville de Paris et rencontre en 1942, Monsieur Darbefeuille qui lui apprendra le dessin. Si bien qu’en 1943, il intègre l’Ecole nationale supérieur des Beaux-Arts et entre dans l’atelier d’Eugène Narbonne. Il y rencontre Maurice Boitel et Louis Vuillermoz, qui deviendront les piliers du mouvement artistique  « La Jeune Peinture » de l’Ecole de Paris.

Bernard Buffet expose en 1946 son premier tableau lors du Salon des moins de trente ans organisé par la Galerie des Beaux Arts. Puis en 1947, il expose au Salon des Indépendants et est remarqué par le célèbre critique d’art, Pierre Descargues. Ce dernier lui permettra de rencontrer les peintres Guy Weelen et Michel Brient afin de lui organiser sa première exposition personnelle.

Le musée national d’Art Moderne lui achète à cette occasion une toile par l’intermédiaire du directeur de la Galerie des Beaux Arts, Raymond Cogniat.

Il participe en 1948 au concours de la jeune peinture de la galerie Drouant-David et rencontre le docteur Maurice Girardin, grand collectionneur qui achètera dix-sept œuvres de Buffet. Ce dernier défendra le travail du peintre et le mettra en relation avec la galerie d’Emmanuelle David qui lui proposera un contrat d’exclusivité qu’elle partagera par la suite avec le galeriste Maurice Garnier

Bernard Buffet est honoré du Prix de la critique lors d’une exposition collective à la Galerie Saint-Placido, qui va alors lui offrir une exposition personnelle la même année. Il expose également au Salon d’Automne de 1948. En 1949, un collectionneur, suite à la publication de Bernard Buffet par Pierre Descargues, met à la disposition de l’artiste, un atelier à Garches en échange d’un tableau par trimestre. En 1952, il reçoit le Prix Antral, ce qui lui permet d’exposer ses œuvres au musée d’Art moderne de Paris et de subvenir à ses besoins financiers.

En 1955, la revue Connaissance des Arts le classe premier sur la liste des meilleurs peintres de l’après-guerre. Et sa première grande rétrospective se tint à la galerie Charpentier dès 1958.

De 1950 à 1958, sa relation avec Pierre Bergé qui gère la carrière du peintre, aboutit à la publication d’un autre livre sur l’œuvre de l’artiste avant leur séparation. Il rencontre alors la chanteuse et écrivaine Annabel Schwob par l’intermédiaire du peintre Xavier Zevaco. Elle devient sa femme et l’un de ses sujets de prédilection, si bien qu’en 1961, il organisa l’exposition « Trente fois Annabel Schwob ». La même année, il réalise une série de tableaux sur la vie du Christ pour la chapelle de Château l’Arc. Cet ensemble sera offert par l’artiste au Musée du Vatican sous le pontificat du pape Paul VI (1963-1978).

Bernard Buffet inaugure le musée éponyme fondé par Kiichiro Okano au Japon le 25 novembre 1971, puis en 1988, il est également présent pour l’inauguration de l’extension du musée.

En 1971, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur et en 1973, il est élu à l’Académie des beaux-arts au fauteuil du peintre et sculpteur, Paul Jouve.

Le Musée postal de Paris lui organise une grande rétrospective en 1978, suite à la commande d’une maquette pour un timbre de trois francs L’institut et le pont des arts.

Bernard Buffet, atteint de la maladie de Parkinson, se suicide en 1999 par asphyxie dans son atelier du Domaine de la Baume.

Bernard Buffet a fait l’objet d’un grand nombre d’exposition rétrospective de son vivant dans les plus grandes institutions du monde, notamment à l’Institut français de Berlin, au musée d’art moderne de Tokyo, au Gemeentemuseum de Wieger Deurne, au musée Pouchkine de Moscou, à l’Hermitage de Saint-Pétersbourg, au Musée Hyundai de Séoul ou encore à la Documenta-Halle de Kassel.

Bernard Buffet sa cote sur le marché de l’art

La cote de Bernard Buffet est en hausse constante depuis 2000. En moyenne, 100€ investit en 2000 dans une œuvre de Bernard Buffet, valent aujourd’hui 209€.

En passant de 4 millions d’euros pour les quelques 300 œuvres, tous types confondus, présentées en vente en 2009 à 9,3 millions d’euros pour les 558 œuvres en 2013, les prix exercés pour cet artiste ont été multipliés par un tiers en l’espace de six ans. Les prix pour cet artiste s'échelonnent de 500€ à 2.000€ pour une estampe, environ 5.000€ pour un dessin et entre 25.000€ et 60.000€ pour une peinture.

Néanmoins, certaines ventes de tableaux ont enregistré de fabuleux records pour cet artiste, comme Deux clowns, saxophone de 1989, de très grande facture, présentée à Shangai en avril 2014, vendu 480.000€. Tandis que L’arc de Triomphe de l’Etoile de 1956, a été vendu 204.400€ à Tokyo en juillet 2014.

Les places fortes de ventes pour cet artiste sont la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et notamment le Japon qui entretient une vive admiration pour l’œuvre de Bernard Buffet.

Tableaux et dessins de Bernard Buffet sur Expertisez.com

Bernard Buffet, le Dahlia Noir, encre

Bernard Buffet, nature morte, peinture

Bernard Buffet, Annabel Ière, dessin

Si vous disposez de tableaux, dessins ou estampes de Bernard Buffet, nos experts sont à votre disposition pour vous communiquer gratuitement une estimation de votre œuvre. Nous vous assurerons de vous proposer une solution de vente adaptée, qu'il s'agisse de vente aux enchères ou de vente de gré à gré auprès de collectionneurs. 

         

Bernard-Buffet-expertisez.com

Prochaine vente aux enchères

Mardi 23 juillet à 15 heures 

Tableaux, sculptures, bijoux, montres, vins  

 

IGOR MITORAJ  

les mains

Bronze

Adjugé 4.400 € 

 

 

 

 

 

 

Expertisez Magazine

Ortega Munoz, une vie passionnante
Blog
Ortega Munoz,  un artiste complet Ortega Muñoz est né en 1899 à San Vicente de Alcántara, fils...