.

Claude Monet, maison et jardins

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Claude Monet, maison et jardins, une visite fraîcheur culturelle

Claude Monet a vécu de 1883 à 1926, soit près de quarante-trois ans, dans sa maison de Giverny. Passionné par le jardinage autant que par les couleurs, il a conçu son jardin de fleurs et son jardin d’eau comme de véritables œuvres. En se promenant dans son jardin et dans sa maison, les visiteurs ressentent toujours l’atmosphère qui régnait chez le maître de l’impressionnisme et s’émerveillent devant les compositions de fleurs et devant les nymphéas qui ont été ses sources d’inspiration les plus fécondes.

En entrant dans la maison de Monet, le visiteur doit imaginer la maison résonnant des cavalcades des huit enfants, des allées et venues de Claude Monet entre son atelier et le jardin, l’atmosphère qui régnait dans la cuisine dès le matin quand les légumes arrivaient tout frais du potager, les retours de marché, les arrivées des amis venus de Paris…

Au rez-de-chaussée : le « salon bleu », « l’épicerie », le salon- atelier.
La visite commence par le salon de lecture encore appelé « petit salon bleu », qui communique avec « l’épicerie » où étaient entreposés le thé, l’huile d’olive, les épices et les œufs, dans des meubles suspendus au mur. On entre ensuite dans le premier atelier de l’artiste, où il a travaillé jusqu’en 1899. Cette pièce était ensuite devenue un salon chaleureux, où l’on prenait  le café confortablement installé dans les sièges en rotin de style anglais, parmi les objets familiers, les photographies et les toiles du maître. 

Au premier étage : les appartements privés
D’abord la chambre de Monet où le bureau à cylindre et la commode du 18e siècle sont toujours à leur place. De nombreuses toiles de maîtres étaient alors suspendues au mur, qui ont aujourd’hui disparu et ont été remplacées par des tableaux de l’époque. Par la fenêtre de sa chambre, le peintre pouvait admirer le clos normand et profiter de son rosier grimpant favori : le Rosa ‘Mermaid’.
 La visite se poursuit par le cabinet de toilette de Monet, celui d’Alice et sa chambre, qui donne sur une minuscule pièce destinée aux travaux de couture.  

Au rez-de-chaussée : la salle à manger, la cuisine
La salle à manger de la maison a été reconstituée dans ses moindres détails. Sur les murs jaunes, on peut admirer la collection d’estampes japonaises. Les meubles peints en jaune étaient alors très modernes pour l’époque. Dans les vitrines, on peut voir la vaisselle en faïence bleue, le service jaune et bleu, que Monet avait fait faire pour les jours de fête. Dans la cuisine aux carreaux bleus de Rouen, l’immense cuisinière aux multiples fourneaux et les ustensiles de cuivre semblent attendre le retour de leurs propriétaires.

Mots clés: Claude Monet


Prochaine vente aux enchères

mercredi 20 novembre 15h

 

FRANCIS BACON

Adjugé 8600 euros

 

Expertisez Magazine

M. C. Escher, un artiste inspiré des mathématiques
Blog
M. C. Escher, des constructions impossibles Maurits Cornelis Escher, généralement nommé M...