.

COP21 - Shepard Fairey : un 'Obey' en haut de la tour Eiffel

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

COP21 - Shepard Fairey : “Poser un 'Obey' en haut de la tour Eiffel, c’est un sacré symbole”

Le célèbre street artist américain, dont les graffs “Obey Giant” ont fait le tour du monde, a inauguré une œuvre gigantesque en haut de la tour Eiffel, en préambule à la COP21. Rencontre au sommet, dans une triste ambiance de pétard mouillé.

Ce vendredi matin, la Tour Eiffel a la tête dans le brouillard. Au moins autant que les organisateurs de la COP21. Une semaine après les attentats parisiens, difficile de savoir ce qui sera maintenu dans le programme des manifestations culturelles prévues autour de la Conférence sur le climat. Tout le monde navigue à vue, et les festivités, qui n’en sont plus, s’annulent ou s’aménagent.

Le coup d’envoi artistique de la COP21 était pourtant donné ce matin, avec le vernissage d’une œuvre monumentale de l’artiste américain Shepard Fairey sur la Tour Eiffel. Pétard mouillé. Douché par une pluie froide, on a appris en arrivant qu’Anne Hidalgo avait préféré annuler le cocktail d’inauguration, pour d’évidentes raisons de sécurité et de retenue par rapport aux victimes.

Shepard Fairey est pourtant là, les yeux tournés vers son œuvre, baptisé Earth Crisis. Un énorme globe de plus de deux tonnes et huit mètres de diamètre, suspendu entre le premier et le deuxième étage de la Tour Eiffel. Il y restera une petite semaine, jusqu’au 26 novembre. C’est peu. Mais par les temps qui courent, Shepard Fairey, 45 ans, ne veut en retenir que le symbole.

 Source

Retrouvez nos articles relatifs à Shepard Fairey : 

Shepard Fairey, un artiste borderline

Shepard Fairey, un "street artist", qui a la cote !

SHEPARD-FAIREY-OWS.jpg


Prochaine vente aux enchères

mercredi 16 octobre 15h

 

 LADISLAS KIJNO

 

Adjugé 7000 euros

Expertisez Magazine

Jacques Daufin
Oeuvres vendues
Jacques DAUFIN (Né en 1930) Bouquet d’Anémones Huile sur toile Signée 61 x 38 cm Provenance :...