.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

André Arbus

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

André Arbus

André Arbus, né à Toulouse le 17 novembre 1903, appartient à une vieille famille d’ébénistes toulousains. Il passe par l’École des Beaux Arts de Toulouse et dès 1925 il participe à l’Exposition Internationale, puis régulièrement, aux Salons des Artistes Décorateurs et d’Automne.

C’est toujours en partant de haut, c’est-à-dire d’un domaine spirituel, qu’André ARBUS, conduit par une raison classique et le sens de l’architecture, entreprend son oeuvre jusqu’au point où l’appareil utile devient pour le regard un objet de délectation.

Architecte-décorateur des années 40 (Toulouse 1903 - Paris 1969) 

"Je suis d'une vieille famille d'ébénistes. De père en fils depuis très longtemps. Autant dire que je suis né dans un atelier d'ébénisterie. " André Arbus complète cette formation par une culture classique, acquise à l'école des beaux-arts de Toulouse. Il choisit l'art décoratif alors que s'ouvre à Paris l'Exposition internationale des arts décoratifs de 1925, où il expose une coiffeuse. 

En 1933, il s'installe à Paris. Les salons, les galeries, les expositions, les critiques lui permettent de se faire connaître de l'élite à laquelle ses créations sont destinées. À 30 ans, il s'impose comme le chef de file du retour à la tradition et à la qualité française. Il est le représentant de cet " esprit de suite " du XVIIIe siècle, dans lequel le critique Waldemar George voit le salut du mobilier contemporain. En 1936, Arbus reçoit sa première commande officielle : l'ameublement du ministère de l'Agriculture. Il est présent dans de nombreux pavillons à l'Exposition des arts et techniques dans la vie moderne de 1937, où les métiers d'art et les régions sont à l'honneur. Il participe à l'Exposition universelle de New York, en 1939, avec un meuble-manifeste, monumental, architectural, en sycomore et laque d'or, annonciateur de son œuvre des années 40. 

À partir de 1946, il devient l'un des fournisseurs attitrés du Mobilier national qui, sous la direction de Georges Fontaine, entreprend un ambitieux programme d'ameublement des ministères et des palais nationaux. Il participe au " rajeunissement " du château de Rambouillet et du palais de l'Elysée, avec ses amis Louis Sue et Jean-Charles Moreux. Entre 1947 et 1951, il est l'architecte du phare du Planier, au large de Marseille. 

Dans les années 50, il aménage des paquebots, participe à de nombreuses expositions, multiplie les réalisations prestigieuses, publiques et privées. 

La sculpture a toujours occupé une place importante dans ses meubles et dans ses décors. André Arbus la confie à des artistes amis tels que Vadim Androusov, Henry Parayre, Sylva Bernt... En 1952, il crée ses premiers meubles-sculptures fondus en bronze. Dès lors, et jusqu'à sa mort, il se consacre à son œuvre de sculpteur. 

La vie et l'œuvre d'André Arbus sont l'histoire d'une fidélité à la tradition française. Elles sont l'histoire d'une conviction qui revient comme un leitmotiv tout au long de ses écrits, reprenant à son compte les mots de Léonard de Vinci : " l'homme est la mesure des choses ". Source : editionsimbernon

Meubles d'Arbus sur Expertisez.com

André Arbus, secrétaire

André Arbus, commode

André Arbus, guéridons

Si vous possédez un meuble Arbus, nos experts en arts décoratifs et design communiquent gratuitement en ligne une estimation de votre meuble. L'évaluation est gratuite et sans engagement. Nous pouvons vous proposer d'inclure votre meuble dans l'une de nos ventes spécialisées en arts décoratifs.

Estimation en ligne mobilier arbus

 


Prochaine vente aux enchères

Mardi 23 juillet à 15 heures  

 

Inscrivez vous dès aujourd'hui sur la console de votre choix :

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Paul Jobert
Oeuvres vendues
Paul JOBERT (1863 – 1942) Le calme du soir, barques de pêche au soleil couchant Huile sur panneau,...