.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

Auguste Rodin, Iris éveillant une nymphe, bronze

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Auguste Rodin, sculpture en bronze

Auguste Rodin (1840-1917)

Iris éveillant une nymphe, 1885

Bronze à patine brune

Signé

Fonte René Fulda, circa 1912-1913

Hauteur : 34,6 cm

Cette oeuvre sera inclue dans le Catalogue Critique de l’Oeuvre sculptée d’Auguste Rodin

 Adjudication : 202 846 $

Vous souhaitez vendre une sculpture de Rodin ? Vendre sculpture Rodin 

René Fulda, fondeur d’art Paris, ancienne fonderie Thiebault frères, était un ingénieur formé à l’Ecole Centrale. Féru d’art, il désirait depuis longtemps diriger une fonderie d’art. Son père, banquier, lui offre les fonds pour reprendre Malesset. Il garde les ateliers du 28 bis rue Guersant, et continue de profiter du magasin que Fumière a gardé avenue de l’Opéra pour diffuser sa production. Il démarre son activité en achevant des bronzes laissés par Malesset, dont un grand groupe de Bouchard le Défrichement. En 1914, Fulda s’inscrit comme membre titulaire à la Réunion des fabricants de bronzes : il s’y présente comme propriétaire de modèles et prévoit d’éditer au moment où se déclenche la Première Guerre Mondiale qui le contraindra à cesser son activité. A partir de 1919, Fumière reste le seul détenteur du nom « Thiebaut Frères ».

Rodin. se rend à Bruxelles pour travailler à la décoration de la Bourse. En 1875 il peut enfin réaliser un rêve longuement caressé : connaître l’ Italie. Turin, Gênes, Pise, Venise, Florence, Rome» Naples lui révèlent leurs trésors. Les œuvres de Donatello, et surtout celles de Michel-Ange, produisent sur lui une profonde impression. Il visite ensuite les cathédrales de France visite qu’il renouvellera souvent au cours de sa carrière. De retour à Paris, Rodin expose au Salon des Beaux-Arts sa première grande oeuvre : la statue en plâtre d’un jeune homme, représentant Age d’airain (ci-dessous). Sculptée grandeur nature, la statue donne une telle impression de vie, qu’elle provoque un vif incident : on accuse l’artiste d’avoir fait un moulage sur nature, ce qui est strictement interdit par le règlement. On crie au scandale, les polémiques se succèdent.

Heureusement, un manifeste collectif, signé par des peintres et des sculpteurs, vient au secours de l’artiste, pour témoigner de sa bonne foi et de son génie. Une enquête est enfin ouverte et les accusateurs de Rodin sont confondus. L’État, plus tard, réparera cette offense en lui achetant un bronze, coulé diaprés la statue contestée, et en lui accordant une médaille. Ce premier conflit que rencontre Rodin provoque un grand retentissement en sa faveur. L’Age d » airain, en attirant l’attention du public sur ce sculpteur de 37 ans, inaugure le vrai début de sa carrière, qui durera 40 ans (jusqu’à sa mort) avec à ces côtés Rose Beuret. qui deviendra officiellement sa femme le 29 Janvier 1917.

Ce jour là, dans la salle de la Mairie de Meudon, le Maire scindé de l’écharpe tricolore se tourne vers le sculpteur agé de 77 ans : – « Auguste Rodin voulez-vous prendre pour épouse Rose Beuret ici présente » – « oui! Je le veux » Puis il se tourne vers Rose restée assise tant son état de santé est faible – elle est agée de 73 ans – : – « Rose Beuret voulez-vous prendre pour époux Auguste Rodin ici présent » –  » Enfin oui » répond-elle d’une voix faible. Puis elle jette un regard vers son mari avec un léger sourire de connivence aux lèvres. Auguste Rodin la regarde avec tendresse et passe sa main rugueuse dans son épaisse barbe. –  » Vous êtes unis par les liens du mariage ». Unis par les liens du mariage! Rose aura attendu 53 ans. Sa première rencontre avec Auguste date de 1864. Elle avait 20 ans lui 24; Il sortait du séminaire du Très-Saint-Sacrement.

Deux ans plus tard naissait leur fils naturel Auguste-Eugène Beuret. Oh! Elle se souvient; Les débuts furent difficiles. Dès 1871, Ils furent séparés. Rodin avait quitté Paris pour rejoindre à Bruxelles Carrier-Belleuse. Parmi d’autres sculpteurs il avait participé aux travaux de décoration de la Bourse du Commerce. Elle l’avait rejoint à la fin de la même année ; Auguste Rodin avait besoin d’elle; Il venait de perdre sa mère et sa collaboration avec carrier-Belleuse était au plus mal. Il avait bien tenté de s’associer au Sculpteur belge Antoine-Joseph Van Rasbourgh mais leur collaboration échoua. Pour vivre, Auguste Rodin se tourna vers la production de bustes qu’il vendait vingt ou trente francs l’exemplaire aux petits marchands. c’était toujours le même modèle de visage d’un buste à l’autre; Seules leur coiffure ou les fleurs et parements qui ornaient les bustes changeaient. L’orpheline alsacienne est un des modèles qui connut le plus de succès.

Installée à Bruxelles, Rose se retrouve de nouveau seule en 1875. Auguste est partie en Italie; il a besoin d’étudier l’oeuvre de Michel-Ange. Puis il fait sa grande tournée des cathédrales du centre de la France.. Rodin est fasciné par l’architecture. Les cathédrales de France vont l’attirer dès que les commandes officielles lui laissent des temps de répit, et dès que la Porte de l’Enfer entre dans son œuvre pour ne plus le lâcher. Sans trêve il sillonnera les routes de son pays, de la Touraine à l’Aveyron, de la Bretagne à la Bourgogne. Les carnets se couvriront de consoles, de pilastres, de moulures d’églises il rendra hommage toute sa vie aux monuments les plus modestes de nos provinces. Un crayon à la main et inlassablement, le sculpteur percera le mystère de l’ombre et de la lumière sur la pierre et notera sans cesse les mots : « noir », « blond », selon que la clarté pénètre plus ou moins le creux d’une moulure. C’est toujours le sculpteur qui dessine en cherchant la bosse, la saillie, le ressaut. Ayant du mal, contrairement à un Bourdelle, à faire œuvre d’architecte, il voudra découvrir le secret des bâtisseurs anonymes du Moyen Age et de la Renaissance. Rose décide alors de regagner Paris.

Un matin du printemps 1877, on lui remet une lettre d’Auguste; Il lui confie son désarroi devant l’échec de son plâtre de l’Age d’airain: « Je suis à bout, je suis fatigué, l’argent me manque, je dois chercher un atelier ». Il comptait sur l’acquisition par l’Etat de l’Age d’airain pour se faire connaître comme statuaire. C’est seulement en 1880 que l’acquisition de ce plâtre et la commande du bronze furent obtenues. ce bronze se trouve, à présent, exposé au musée d’Orsay.

Rose est là auprès de lui lorsque cette même année 1880 L’Etat lui commande la porte pour le futur musée des Arts Décoratifs. Dans la foulée il obtient son premier atelier du dépôts des marbres au 182, rue de l’Université qu’il gardera jusqu’à sa mort.

Cette portequ’on nommera  » la porte de l’Enfer » sera inspirée par la Divine comédie de Dante. Elle accompagnera Rodin tout au long de son existence. même si elle ne fut pas livrée. Elle sera le résumé de leur vie entière. Rose se souvient de cette periode de création intense liée à cette porte. Que de dessins Auguste Rodin a du faire pour réaliser cette oeuvre, dessins inspirés de Dante ou de Baudelaire revus par une imagination puissante.. Il utilisait la mine de plomb, soulignée de plume enrichie de lavis d’encre brune, parfois violette ponctuée de gouache. Il ne dessinait pas comme un peintre; Lui recherchait plus l’espace ou le volume. Il avait sa propre démarche; Il découpait un nombre infini de dessins; Puis les collait sur une feuille pour les fixer sur un troisième support. ces silhouettes composées d’une succession de couches de papiers étaient placées sur la feuille pour être jetées dans l’espace. Rose a vécu cette cuisine de l’artiste au quotidien. dont la technique ne sera divulguée qu’en 1897 dans un album, confié à la maison Goupil et dont la préface fut rédigée par Octave Mirbeau, un ami du Sculpteur.

Auguste Rodin avait modelé des corps par centaines pour les vantaux. Certains d’entre eux reçurent le statut d’oeuvres indépendantes. Des fragments furent exposés sous des titres divers ; Ainsi furent montrés : « le baiser » « Ugolin »  » le penseur » « la douleur »  » je suis belle »…

Les commandes affluent de partout. La municipalité de Calais lui commande un monument commémoratif à Eustache de Saint Pierre qui deviendra le monument des Bourgeois de Calais; L’Etat commande  » le baiser  » en marbre pour l’exposition universelle de 1889. Puis le monument dédié à Claude Lorrain qui sera inauguré à Nancy en 1892. Pour le Panthéon, l’Etat passe un ordre pour un monument dédié à Victor Hugo , alors que la Société des Gens de lettres commande un monument à Balzac. Le succès est là! Il s’accompagne d’une promotion à l’ordre d’officier de la légion d’honneur puis de commandeur. La Belgique le fait Chevalier de l’Ordre de Léopold de Belgique.

Rose accueille ce succès et ces titres honorifiques avec bonheur mais aussi avec inquiétude. Auguste Rodin est fort courtisé. Elle doit faire preuve d’une grande vigilance mais aussi de patience pour conserver son illustre homme auprès d’elle. Il y a d’abord Camille Claudel , cette jeune élève de 19 ans qui partage son atelier et participe activement à la création du monument des Bourgeois de Calais. Rose a trouvé une lettre manuscrite dont les termes ne font aucun doute sur les rapports qu’entretiennent les deux amants « Ma très bonne à deux genoux devant ton beau corps que j’étreins » Solide dans ses sentiments Rose verra cette relation se déteriorer au bout de 6 ans. Puis , il y a la Duchesse de Choiseul avec laquelle Auguste Rodin rompt en 1912.

Il s’est épris de Gwendolen Mary John, soeur du peintre Auguste John; Elle lui sert de modèle pour la muse Whistler. Rose tient bon. Elle est toujours présente dans la villa des Brillants qu’Auguste Rodin vient d’acquérir à Meudon.

1914! La guerre éclate. Rodin fuit la guerre et part avec Rose en Angleterre.Il tombe gravement malade. De retour en France, Ils décident de se marier pour le meilleur et pour le pire. Ce sera le pire; Le 14 février 1917 Rose Rodin s’éteint. Le 17 novembre de la même année ce sera au tour d’Auguste Rodin. Jusqu’au bout, ils seront restés unis; Enterré à côté de Rose. à Meudon leur tombe est dominée par le Penseur.

Sculptures de Rodin sur Expertisez.com

Le baiser de Rodin, sculpture en bronze

Retrouvez les articles relatifs à Rodin sur Expertisez Magazine

Auguste Rodin Carrier Belleuse et Van Rasbourgh

Le Baiser d'Auguste Rodin

Auguste Rodin, sculpteur français

Vous recherchez un expert pour authentifier et estimer votre sculpture de Rodin ou tout simplement connaître la cote de Rodin sur le marché actuel? Remplissez le formulaire d'estimation gratuite en ligne ou adressez votre email à [email protected]; nos experts vous communiquerons une estimation gratuite de votre bronze ou sculpture de Rodin

Estimation et vente bronze Auguste Rodin

Mots clés: Bronze Rodin Sculptures


Vente aux enchères

Mercredi 19 juin à 15 heures 

Tableaux, sculptures, bijoux, montres, vins  

 

IGOR MITORAJ  

les mains

Bronze

 

 

 

 

 

 

 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Jean-Baptiste Carpeaux, au Musée d'Orsay jusqu'en septembre
Blog
Jean-Baptiste Carpeaux à Orsay Jean-Baptiste Carpeaux, fils d'un maçon et d'une dentellière de Vale...