frenes

Willy Eisenschitz

Willy Eisenschitz

Willy Eisenschitz

Willy Eisenschitz est né en 1889,  fils d’un avocat juif. En 1911, il étudie l’art à l’Académie d’Art de Vienne. Il est bientôt fasciné par les mouvements modernistes français de cette époque. Comme il a un oncle qui vit à Paris, il a la chance d’aller à Paris et poursuit ses études d’art à la « Académie de la Grande Chaumière ». À l’Académie de Paris, il tombe amoureux de Claire Bertrand, et ils se marient peu de temps avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale Au commencement de la guerre, Eisenschitz décide de revenir en Autriche, mais il est arrêté et interné dans un camp. Son épouse Claire Bertrand le suit et en 1915 et 1916 et leurs deux enfants, Evelyn, et David, sont nés dans le camp. Après la fin de la guerre, la famille décide de s’installer en Suisse, Eisenschitz souffrant de tuberculose sévère. Ils se déplacent à Luzern et en raison du changement de climat, espérant une guérison de la tuberculose de l’artiste. Quelques tableaux existent encore de cette époque, de style très différent. En 1920, la famille déménage à Paris.

Lire la suite

Henri Lebasque

Henri Lebasque

Henri Lebasque

Date naissance/Mort : 1865-1937
Nationalité : Française
Activité : Peintre
Fourchette de prix : (entre 60 000 et 210 000 €)(format 65 x 54 cm)

Lire la suite

Armand Guillaumin

Armand Guillaumin

Armand Guillaumin

Jean-Baptiste-Armand Guillaumin, paysagiste français et aquafortiste, naît le 16 février 1841 à Paris. Il passe sa jeunesse à Moulins-sur-Allier. A l’âge de 17 ans, il s’installe chez son oncle à Paris et commence sa formation d’employé de commerce. Pendant son temps libre et ses soirées, Jean-Baptiste-Armand Guillaumin prend des cours de dessin chez le sculpteur Louis Denis Caillouette (1791 – 1868). A partir de 1860, il a un poste fixe à la direction de la société française de chemins de fer. Il fréquente l’Académie Suisse à partir de l’année suivante. Il entretient des contacts avec Paul Cézanne (1839 – 1906) et Camille Pissaro (1830 – 1903).

Lire la suite

Léo Putz

Léo Putz

Leo Putz

Leo Putz, tyrolien, faisait partie des habitués de la maison et il nous fréquenta aussi longtemps que maman vivait en ville. Il était l‘un des plus drôles bon vivant de Munich et ce succès il le devait aussi bien à son charme qu’à sa peinture. Celle-ci lui apporta plus tard le titre de professeur“ (extrait de: Viktor Mann, „Wir waren Fünf“)

Lire la suite
Mots-clés :

Henri Manguin, un peintre de la lumière

Henri Manguin, un peintre de la lumière

Henri Manguin

C’est en 1904 que Henri Manguin découvre Saint-Tropez pour ne plus s’en détacher. Il est frappé par la lumière et la beauté de la végétation. Il loue la ville Demière durant l’été 1905 et de là naitront de nombreuses toiles majeures dans l’œuvre du peintre : l’atmosphère exalte le peintre qui traduit son bonheur par une peinture haute en couleurs, affirmée, intense, expressive.

Lire la suite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers