frenes

Georges Valmier

Georges Valmier

Georges Valmier

Georges Valmier est un peintre français né en 1885 et mort en 1937. Son œuvre traverse les grands courants modernes de l’histoire de la peinture, de ses débuts impressionnistes, puis le cubisme qu’il découvre vers 25 ans, et enfin l’abstraction à partir de 1921 comme une réponse finale à ses recherches.

Lire la suite

Estève Maurice

Estève Maurice

Maurice Estève

Maurice Estève accordera à la galerie Louis Carré, un contrat en 1942 qui lui permettra dès lors de vivre de son œuvre.

Lire la suite

Van Cleef and Arpels prestige et ouverture

Van Cleef and Arpels prestige et ouverture

Van Cleef et Arpels 

La réussite de Van Cleef et Arpels tient aussi à une stratégie entrepreuneuriale peu commune dans le milieu de la haute joaillerie.

Lire la suite

Ossip Zadkine

Ossip Zadkine

Ossip Zadkine 

Ossip Zadkine naît le 14 juillet 1890 à Vitebsk en Biélorussie. En 1905, ses parents l’envoient dans le Nord de l’Angleterre, le pays natal de sa mère. Il se nomme Joe Zadkine jusqu’en 1914. Après avoir achevé ses études au Regent Street Polytechnicum et à l’école centrale d’artisanat de Londres, le jeune artiste se rend à Paris en 1909. Là, Ossip Zadkine s’inscrit à l’Ecole des Beaux-Arts qu’il quitte cependant peu de temps après pour travailler désormais en tant qu’artiste indépendant.

Lire la suite

Georges d’ Espagnat

Georges d’ Espagnat

Georges d’Espagnat

Peintre très productif (plus de mille toiles), d’Espagnat utilise les couleurs franches des fauves (Méditerranée, v. 1902, Nice, M. B. A.) en les soulignant toutefois de cernes appuyés, dans un style proche de celui de Renoir (à qui il rend souvent visite à Cagnes avec son ami Valtat). Sa peinture à tendance intimiste évoque Bonnard et Vuillard dans des portraits d’écrivains et d’artistes (Paul Valéry,1910 ; André Mare, 1931), des scènes en plein air, des compositions à plusieurs personnages (lesCouseuses, 1898 ; la Pergola, 1907, Paris, Orsay) et des natures mortes (Fleurs, v. 1939, Saint-Tropez, musée de l’Annonciade). Son activité est multiple : dessinateur dans le Courrier français puis le Rire,illustrateur pour les Oraisons mauvaises de Rémy de Gourmont (1897), le Centaure de Maurice Guérin (1900) et l’Immortel d’Alphonse Daudet (1930) ; peintre de décorations murales à Vilennes-sur-Seine pour la villa du Dr Vian (1900), pour la mairie de Vincennes (1936), le paquebot Normandie (1935) et le palais du Luxembourg (1939), il exécute également des décors de théâtre pour Fantasio de Musset (1912) et le Barbier de Séville de Beaumarchais (1934).

Lire la suite

DEMANDER UNE ESTIMATION GRATUITE

Glisser-déposer les fichiers ici ou parcourir