.

Chapelain Midy une cote vascillante

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Roger Chapelain, dit Chapelain-Midy, peintre, lithographe et décorateur français, est  né le 24 août 1904 à Paris.

Chapelain-Midy a rajouté à son nom celui du second mari de sa mère. Après un rapide passage aux Beaux-arts de Paris il s’inscrit à l’académie Colarossi en 1926. Il réalise divers travaux publicitaires puis fait sa première exposition à la galerie Drouant en 1930. Il obtient le prix des Muses  décerné par un jury d’écrivains et de peintres ; ce prix lui permet de découvrir l’Italie, Piero Della Francesca et les pré-renaissants. Il se marie en 1935 et s’installe rue Lhomond dans le 5e arrondissement de Paris où vécut jusqu’à la fin de ses jours. En 1937 il expose à la Biennale de Venise, réalise des décorations murales pour l’institut agronomique à Paris, le foyer du TNP au Palais de Chaillot, et collabore avec Jean Picart Le Doux pour la décoration du pavillon de la Syrie et du Liban à l’Exposition Internationale.  Il réalisera entre 1957et 1974 d’autres décorations murales   : Cité technique de Cachan, lycées (Enghien, Neuilly), facultés des sciences (Rennes, Paris), préfecture de Mézières,  Palais des Congrès de Versailles, ainsi que pour plusieurs  paquebots  - Provence, Jean Laborde, Bretagne, Compiègne, France.

Entre 1942 et 1972 de très nombreux décors et costumes lui sont commandés pour l’Opéra de Paris (Les Indes galantes de Rameau, La flûte enchantée de Mozart), le théâtre Sarah Bernhardt, l’Opéra comique,  la Comédie Française, l’Opéra de Cologne. On lui doit aussi des illustrations notamment de Gide, Baudelaire, Fontenelle,  Simenon. Il dessine plusieurs timbres pour le PTT dont « Le danseur de feu » en 1979 et « Louis Jouvet » en 1981. Un Portrait du Général de Gaulle lui est commandé en 1981 par Valéry Giscard d’Estaing pour l’Elysée.
Il voyage beaucoup, tant en Europe qu'en Amérique. En 1953 il part pour direction des affaires culturelles dans le sud-est asiatique. Professeur à l’Ecole des Arts décoratifs de Paris, il nommé en 1955 chef d’atelier à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris.
Il obtient avec Marquet et Utrillo  l’un des prix Carnegie, Etats Unis(1938). En 1951 fait partie du jury du festival de Cannes avec Jean Cocteau et Fernand Léger. Le Grand prix du théâtre lui est décerné à la biennale internationale de Sao Paulo en 1962. Il publie chez Gallimard en 1984 un recueil de souvenirs et de réflexions sur l'art : "Comme le sable entre les doigts"et obtient pour ce livre le prix Eugène Delacroix de l’Académie Française.
Roger Chapelain-Midy décède à Paris le 30 mars 1992.

La cote de Chapelain-Midy est très variable s'étirant de quelques centaines d'euros jusqu'à quelques milliers d'euros.

Ce qui nous pouvons constater aujourd'hui est une certaine érosion de la cote de l'artiste Chapelain-Midy.

Si le sujet est très classique les tableaux sont soit invendues soit adjugées à des prix extrèmement bas.

En revanche si le tableau est plus typique de l'artiste Chapelain-Midy, les enchères suivent à quelques milliers d'euros sans jamais dépasser pourtant 3.000 euros;

Si vous possédez un tableau de Chapelain-Midy et que vous vous interrogez sur sa valeur sur le marché actuel, nos experts spécialistes en tableaux vous communiquent gratuitement une estimation en vue de vente de votre peinture ou dessin de Chapelain-Midy. Nous restons à votre disposition pour vous inclure votre tableau dans une vente spécialisée de tableaux.

 

 

Chapelain Midy expertisez

 

Mots clés: Chapelain Midy


Prochaine vente aux enchères

mercredi 20 novembre 15h

 

FRANCIS BACON

Adjugé 8600 euros

 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Jean Fautrier, petit nu M, eau forte
Oeuvres vendues
Jean Fautrier, petit nu M, eau forte,VENDU Jean FAUTRIER (1898- 1964) - Petit nu M - Eau forte sur ...