.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

David Kakabadzé, artiste géorgien au musée Maillol

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

David Kakabadzé (1889-1952) est un artiste complet géorgien.

David Kakabadzé est né à Kukhi, un petit village pauvre proche de Khoni. Il commence ses études en histoire naturelle à la Faculté de Physique et de Mathématiques à Saint-Pétersbourg, dont il obtient son diplôme en 1916. Au même moment, il apprend l'art à l'atelier de peinture de Dmitriev- Kavkazski. Ce parallèle des études va lui permettre de s'affirmer théoricien et artiste.

En 1919, il vient à Paris pour découvrir les tendances modernes, dont il s'intéresse énormément. Kakabadzé fait partie de la Société des Artistes Indépendants et expose avec deux autres géorgiens. En tant que peintre, il va passer par tous les mouvements artistiques du moment : fauvisme, cubisme, abstraction... Il est attiré par la « peinture sans sujet », et travaille sur le problème de la technique picturale, en utilisant du métal, des miroirs... Tous ces matériaux remplacent la peinture. C’est ainsi que Kakabadzé se rapproche de plus en plus du cubisme. Mais il laisse de côté ce mouvement pour se consacrer à l’abstrait en peinture et sculpture. A New-York en 1926, il expose une dizaine d'oeuvres auprès de Duchamp et Man Ray, lors d'une exposition internationale d'art moderne.

Parallèlement, l’artiste étudie l'époque « de machinisme et de cinématographie », dit-il, en développant une technique d’un film en relief au cinéma. Avec cette recherche, il devient l’un des pionniers de la trois dimensions au cinéma.
Il commence un travail de recherches sur l'archivage des monuments architecturaux géorgiens. Cette entreprise a permis le développement de photographies et films documentaires au thème des monuments géorgiens. Mais le gouvernement soviétique, en désaccord, détruit tous les documents. De retour en Géorgie en 1927, l'artiste devient professeur à l'Académie des arts de Tbilissi. Mais accusé de formalisme, le gouvernement l'interdit de toute création et l'exile.

Kakabadzé est l'un des premiers peintres géorgiens à créer un rapprochement entre l'art géorgien et le mouvement mondial du moderniste. Il fait aujourd'hui partit du groupe des avant-gardistes.

Rappel : exposition de David Kakabadzé au Musée Maillol jusqu’au 15 février 2015. 

Mathilde-Expertisez.com

Si vous possédez un tableau ou un dessin de Kakabadze, nos experts spécialisés en art russe estiment gratuitement sur internet, de chez vous, sans vous déplacer, votre tableau de Kakabadze.

Notre cabinet d'expertise,  en partenariat avec notre bureau américain Appraise Art, organise de nombreuses ventes aux enchères à l'étranger, notamment à Miami, durant le salon prestigieux Art Basel, période où les plus grands collectionneurs du monde sont réunis. Mettons l'accent sur les amateurs des pays de l'est, russes, géorgiens, ukrainiens,  particulièrement friands des sculptures et tableaux géorgiens, russes, ukrainiens, comme en témoigne l'exceptionnel résultat obtenu en 2012 pour la vente de ce tableau de Valentin Serov. 

b2ap3_thumbnail_imgres_20141021-130819_1.jpg


Prochaine vente aux enchères

mercredi 18 septembre à 15 heures  

 

 

BANKSY HUGGER BOMB NO !

Adjugé 28.000 €

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Albert Carrier-Belleuse à Compiegne Jusqu'au 27 octobre 2014
Blog
Albert Carrier Belleuse à redécouvrir à Compiègne COMPIEGNE : Musées du Palais Impérial - Château d...