.

Derrière le Miroir, la revue fondée par Aimé Maeght

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Derrière le Miroir, revue artistique et littéraire française fondée en 1946 par Aimé Maeght, publiée jusqu'en 1982.

Historique

En octobre 1945 le marchand d'art Aimé Maeght ouvre sa galerie à Paris au no 13 Rue de Téhéran. Les débuts coïncident avec la fin de la Seconde Guerre mondiale et le retour des artistes français et étrangers à Paris.

La revue a été lancée en octobre 1946 (no 1) et a été publiée sans interruption jusqu'en 1982. Elle publie des articles et de ses illustrations (souvent des lithographies originales en couleurs par les artistes) qui ont assuré la renommée de la galerie.

La revue se consacre exclusivement aux artistes qui exposent à la galerie Maeght soit par des expositions personnelles, soit par expositions collectives. Parmi eux (par ordre alphabétique) : Henri-Georges Adam, Pierre Alechinsky, Francis BaconBayaJean Bazaine, Georges Braque, Pol Bury, Alexander Calder, Marc Chagall, Roger Chastel, Eduardo Chillida, Alberto GiacomettiVassily Kandinsky, Ellsworth Kelly, Fernand Léger, Lindner,Henri Matisse, Joan Miró, Jacques Monory, Pablo Palazuelo, Paul Rebeyrolle, Jean-Paul Riopelle, Saul Steinberg, Pierre Tal Coat, Antoni Tapies, Gérard Titus-Carmel, Raoul Ubac, Bram Van Velde, Jean Villeri.

Parmi les auteurs publiant des articles ou des poèmes (par ordre alphabétique) : Guillaume Apollinaire, Marcel Arland, André Balthazar, Yves Bonnefoy, André du Bouchet, André Breton, Joan Brossa, Jean Cassou, René Char, Pierre Descargues,Jacques Dupin, Georges Duthuit, Frank Elgar, Claude Esteban, Charles Estienne, André Frénaud, Stanislas Fumet, Jean Grenier, Marcel Jouhandeau, Jacques Kober, Michel Leiris, Georges Limbour, Henri Maldiney, Jean Paulhan, Gaëtan Picon,Francis Ponge, Jacques Prévert, Raymond Queneau, Pierre Reverdy, Michel Seuphor, Jean Tardieu, Lionello Venturi, Pierre Volboudt, Christian Zervos.

En juin 1982, la revue cesse de paraître au no 253.

Numérotation

Les 6 premiers numéros (décembre 1946 à novembre 1947) ne comportent pas leur numéro imprimé. Le no 7 (février 1948) fût le premier à afficher son numéro imprimé en couverture. À partir du no 23 (octobre-novembre 1949), les numéros sont imprimés à l'intérieur, souvent en avant-dernière page.

L'édition ordinaire s'est arrêtée au no 253 (juin 1982), mais seuls 200 numéros différents sont apparus. Cela s'explique par leur numération particulière, à savoir :

  • 10 numéros triples : no 36-37-38, no 57-58-59, no 66-67-68, no 74-75-76, no 79-80-81, no 82-83-84, no 87-88-89, no 101-102-103, no 107-108-109 et no 144-145-146 ;
  • 33 numéros doubles : no 11-12, no 14-15, no 20-21, no 25-26, no 27-28, no 29-30, no 39-40, no 44-45, no 46-47, no 48-49,no 53-54, no 55-56, no 60-61, no 62-63, no 69-70, no 71-72, no 77-78, no 85-86, no 90-91, no 92-93, no 94-95, no 96-97,no 99-100, no 105-106, no 121-122, no 125-126, no 133-134, no 135-136, no 139-140, no 151-152, no 158-159, no 164-165 et no 193-194 ;
  • 157 numéros simples.

Éditions de tête

Certains numéros ont fait objet d'un tirage de tête en papier plus épais (tel chiffon de la Dore, chiffon de Mandeure, vélin d'Arches, vélin de Lana ou vélin de Rives). Seules 98 numéros ont été tirés en édition de tête, dont la majeure partie fut signée au colophon par l'artiste illustrant le numéro.

Les éditions de tête étaient normalement limités à 150 exemplaires numérotés (et quelques hors commerce pour les artiste, les collaborateurs et l'éditeur).

Des 98 numéros comportant une édition de tête, seuls quatre numéros dérogent à la cette règle :

  • no 14-15 de novembre-décembre 1948 pour l'exposition de Joan Miro : tirage de tête en vélin de Lana de 100 exemplaires, numérotés et signés au colophon.
  • no 66-67-68 de juin-juillet-août 1954 pour l'exposition de Marc Chagall, tirage de tête en vélin d'Arches de 50 exemplaires, numérotés et signés au colophon.
  • no 144-145-146 de mai 1964 pour l'hommage à Georges Braque, tirage de tête de 350 exemplaires en vélin de Rives, seulement numérotés au colophon.
  • no 158-159 d'avril-mai 1966 pour l'exposition l'exposition en hommage à la Revue Blanche', tirage de tête de 250 exemplaires, seulement numérotés au colophon.

Source

Retrouvez notre article sur Derrière le Miroir, la revue fondée par Aimé Maeght

Juan Miro, derrière le Miroir, portfolio lithographies

Marc Chagall, derrière le miroir

Si vous possédez un exemplaire d'une revue Derrière le Miroir, nos experts disposent de toute la documentation pour vous établir une pré-expertise et une estimation gratuite en ligne. Par la suite, nous pouvons nous charger de la vente, étant en contact avec des collectionneurs, et organisant des ventes aux enchères d'oeuvres sur papier.

Maeght derrière le miroir - expertisez


Prochaine vente aux enchères

mercredi 18 septembre à 15 heures  

 

 LADISLAS KIJNO

CATALOGUES ET INSCRIPTIONS VENTE LIVE :

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Zuniga Francisco, Maternité, bronze
Oeuvres vendues
Francisco ZUNIGA, sculpture en bronze Estimez gratuitement votre sculpture en bronze de Francisco Z...