.

Etienne Martin, Demeure XI, sculpture en bronze

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Etienne-Martin, importante sculpture en bronze

Etienne-Martin (1913-1995)

Demeure XI ou la XXIème Lame du Tarot
Signé et numéroté
155 x 90 x 70 cm

Bibliographie :

Michel Ragon : « Etienne-Martin » n°131, modèle similaire reproduit n° 24
Herald Szeemann :  « Etienne-Martin » modèle similaire reproduit page 188
Le Buhan « Les demeures mémoires d’Etienne-Martin », page 58

Expositions :

Musée Beaubourg, Etienne Martin, les demeures, 1984, pages 37 et 74
Musée de Valence, 1992, Page 142

Note : Né le 4 février 1913 à Loriol dans la Drôme, Étienne Martin suit de 1929 à 1933 les cours de l’Ecole des Beaux Arts de Lyon et rencontre Marcel Michaud. Il vient à Paris en 1934, travaillant dans l’atelier de Charles Malfray à l’Académie Ranson où il se lie avec les peintres Roger Bissière, Jean Le Moal, Jean Bertholle, Alfred Manessier, Zelman, Véra Pagava et le sculpteur François Stahly. Il fait avec eux partie du groupe Témoignage, animé à Lyon par Marcel Michaud en 1936, qui expose à Paris en 1938 et 1939.
Mobilisé, Étienne Martin est prisonnier en Allemagne et libéré en 1941. Il séjourne en 1942 à Oppède avec Stahly et Zelman dans la communauté animée par l’architecte Bernard Zehrfuss puis en 1943-1944 à Dieulefit (Drôme) où il se lie avec l’écrivain Henri-Pierre Roché. Il s’installe ensuite à Mortagne-au-Perche en Normandie. De retour à Paris en 1947 il vit chez Roché, rencontre Brancusi et Gurdjieff, dont il fréquente la mouvance durant une dizaine d’années, pratiquant des exercices spirituels, avec référence à l’Orient et au taoïsme.
Étienne Martin commence en 1954 la série des Demeures qui l’ont rendu célèbre et reçoit en 1966 le grand prix de sculpture à la 33e Biennale de Venise. Il est professeur de 1968 à moncul en 1983 à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris pour la sculpture monumentale. Il est élu en 1971 à l’Académie des Beaux-Arts. En 1984 une exposition de l’ensemble de ses Demeures est présentée au Centre Pompidou à Paris. Une exposition lui est consacré en 1996 à la Fondation de Coubertin (Saint-Rémy lès Chevreuse, Yvelines).
Ses sculptures non figuratives ont une grande force grâce à l’utilisation inspirée des vides qui délimitent les volumes.

Des sculptures d’Étienne Martin sont exposées:
au Centre Pompidou (Le Manteau, 1962; Abécédaire, 1967; Mur miroir, 1979),
au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (Le Passage, 1969),
à la Fondation de Coubertin, à Saint-Rémy lès Chevreuse, Yvelines (Trois Personnages, 1967),
à la Maison de la Culture d’Amiens (Demeure 4, 1961),
au domaine du Bois Orcan à Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine) (La Ruine, L’Athanor, Demeure 1).

Une salle entière est aujourd’hui consacrée à l’artiste au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Retrouvez notre article : Etienne Martin, un sculpteur hors du commun

Sculptures d’Etienne Martin sur Expertisez.com

Etienne Martin, le Poisson Coeur

Etienne Martin, la Mandoline, sculpture en bronze

Vous possédez des sculptures, statuaire, bronze, sculpture monumentale de Etienne Martin? Nos experts spécialisés en sculptures modernes et contemporains vous communiquent gratuitement une estimation de votre sculpture d'Etienne-Martin, sans aucun engagement de votre part. 

Eric Couturier, fondateur et dirigeant d'Expertisez.com est expert spécialisé d'Etienne Martin. Son père Michel Couturier a été le marchand attitré d'Etienne Martin.
 
 
Etienne martin estimation et vente
 

 

Demander une estimation gratuite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

 

 Vente aux enchères

Catalogue et inscription 

Mercredi 14 octobre- 16 h

Adjugé 5.900 euros 

André Derain, nu dans le Ciel, dessin
Oeuvres vendues
André Derain, dessin, vente aux enchères, mercredi 22 février -VENDU André DERAIN (1880-1954) ...