.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

François Stahly

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

François STAHLY 

Fils d’un père italien et d’une mère allemande, François Stahly passe de 1912 à 1931 sa jeunesse en Suisse, à Lugano, Wintherthour et Zurich. Il fait dans une imprimerie son apprentissage de lithographe, fréquente dès 1926 la Kunstgewerbeschule de Winterthour où sont enseignés les principes du Bauhaus et l’Ecole des Beaux-Arts de Zurich.

S’installant à Paris, il est de 1931 à 1939 élève de Charles Malfray à l’Académie Ranson, où il rencontre Maillol et se lie avec Jean Le Moal, Jean Bertholle, Alfred Manessier et Etienne Martin. Membre en 1936 du Groupe Témoignage, animé à Lyon par Marcel Michaud, avec Le Moal, Bertholle et Etienne Martin, il reçoit une première commande pour le pavillon de la Femme à l’exposition universelle de Paris en 1937, collaborant avec Fred Littmann. En 1940, il quitte Paris pour la Communauté d’Oppède, dans la zone libre, où séjournent notamment Etienne Martin, Bernard Zehrfuss et Consuelo de Saint-Exupéry. A Marseille, il réalise alors avec Etienne Martin, Marcel Duchamp, Zehrfuss et Max Ernst le décor de l’Eden Bar.

Ayant rejoint en 1945 à Mortagne-au-Perche Etienne Martin et d’autres amis, François Stahly rédige des articles pour « Werk », « Graphis » et « Die Kunst », édités à Zurich et commence à collaborer avec des architectes, Pierre Pinsard, Paul Herbé, Jean Lecouteur, Bernard Zehrfuss et Jean Prouvé. Aidé de Henri-Pierre Roché, il installe en 1949 avec sa femme Claude, en transformant une orangerie, un atelier à Meudon et est l’un des membres du comité du « Salon de la Jeune Sculpture ». Jusqu’en 1960, il participe à l’enseignement Gurdjieff. Il enseigne ensuite jusqu’en 1965 à l’Université de Berkeley, en Californie, puis à Aspen (Colorado), Washington et Seattle et réalise de nombreuses oeuvres à Los Angeles, New York, San Francisco et Seattle.

En 1966, François Stahly réalise plusieurs commandes officielles dont « Le Labyrinthe » de la Faculté des Sciences de Jussieu dans le 5ème arrondissement de Paris et la « Fontaine » du Parc Floral de Vincennes, puis crée avec ses enfants entre 1967 et 1970 la Parc Forestier du Haut du Crestet dans le Vaucluse, ensemble d’habitations et d’ateliers. Il fait en 1969 don d’une partie de sa collection personnelle au Musée de Meudon. Après la maladie et la mort de Claude Stahly en 1973, avec l’aide de Parvine Curie, sa compagne depuis 1975, et la soutien du Ministère de la Culture, le Parc Forestier reprend son activité en 1977, ses ateliers  étant mis à la disposition de boursiers et de stagiaires.

François Stahly reçoit notamment le Grand Prix de la Biennale de Tokyo en 1965, le Grand Prix des Beaux-Arts de la Ville de Paris en 1972, le Grand Prix National de la Sculpture en 1979 et est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts le 9 décembre 1992 au fauteuil de Nicolas Schöffer

Si vous possédez une sculpture de François Stahly, nos experts et spécialistes en sculptures, vous communiquent en ligne gratuitement une estimation de votre sculpture. Notre cabinet d'expertise se charge de la vente, en envisageant avec vous les différentes possibilités de vente, qu'il s'agisse de vente aux enchères ou de vente de gré à gré.

François Stahly - expertisez.com

 


Prochaine vente aux enchères

Mardi 23 juillet à 15 heures  

 

Inscrivez vous dès aujourd'hui sur la console de votre choix :

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Estimation et cote des sculptures de Miguel Berrocal
Blog
Quels résultats en vente aux enchères pour Miguel Berrocal ? Miguel Ortiz Berrocal, né le 28&n...