.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

Philippe Hiquily

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Le sculpteur Philippe Hiquily est décédé à 88 ans en mars 2013.

Né le 27 mars 1925 à Paris, Philippe Hiquily fut l’un des grands sculpteurs français, connu pour son travail sur le métal, aux côtés de Arman et de César. Il utilisait tant le fer, la tôle, le laiton ou l’aluminium. Il expose dès les années 50 auprès de grands noms de l’art américain tels Léo Castelli ou encore Jasper Jones 

Philippe Hiquily est un sculpteur français, né en 1925 à Paris – Il étudie à École Nationale Supérieure des Beaux-Arts (atelier Gimond- Janniot) 

et obtient le Prix de la critique à la Biennale de Paris en 1959. 

À 18 ans, il s'engage dans l'armée pour rompre avec sa famille et participe aux campagnes de France et d'Indochine (1945). 

Philippe Hiquily esculpte le métal depuis le début des années 1950 (fer, tôle, laiton, aluminium). 

À l’école des Beaux-Arts de Paris de 1948 à 1953, il fréquente les ateliers des sculpteurs Jean Tinguely et Germaine Richier, pour laquelle il réalise des socles de sculptures. 

Il expose pour la première fois en 1955 à la galerie Palmes à Paris, puis à la galerie Contemporaries à New York en 1959, où il rencontre les grands noms de l’art américain :Léo Castelli, Rauschenberg, James Rosenquist, Jasper Jones, Isamu Noguchi ... 

Le succès ne se fait pas attendre : les prestigieux musées new-yorkais, MOMA et Guggenheim achètent plusieurs de ses œuvres. Il a exposé régulièrement au Salon de Mai et Jeune sculpture à Paris. 

À partir de 1960, il crée du mobilier à l'esprit onirique et surréaliste. La création de bronzes commence vers 1980. Ils sont exposés pour la première fois en 1986 à Paris. 

Les sculptures de Philippe Hiquily se caractérisent par un érotisme omniprésent, qu'il traduit dans un univers lisse complété par des éléments empruntés à la nature (antennes, cornes, pattes d’insectes). La recherche de l’équilibre formel est évidente. 

Il travaille essentiellement à partir de matériaux de récupération.
Hiquily a toujours refusé de se lier à un quelconque mouvement. Le Surréalisme semble pourtant marquer son œuvre. 

L’utilisation d’objets de rebut le rapproche du Nouveau Réalisme même s’il n’a pas accordé au matériau l’importance que lui donnait ce mouvement. 

Avec ses sculptures mobiles, on l’a également situé en précurseur de l’Art cinétique.
L’érotisme qui imprègne son œuvre a même incité certains à voir en Hiquily un annonciateur de la libération sexuelle de mai 1968. Philippe Hiquily est représenté dans de nombreux musées : +
- Museum of Modern Art (MOMA) & Musée Solomon R. Guggenheim, New York
- Smithsonian American Art Museum (Hirshhorn), Washington
- Museum of Contemporary Art, Montréal
- Musée National d’Art Moderne- Centre Georges-Pompidou, Paris
- Musée d’art moderne de La Havane
- Musée d'art moderne de Saint-Étienne ...

Vous possédez une sculpture de Philippe Hiquily et vous n'en connaissez pas la valeur?

Les experts d'expertisez.com vous communiquent gratuitement une estimation de votre sculpture. Nos spécialistes vous conseillent pour toute démarche de partage, succession ou vente, en toute confidentialité.

Hiquily estimation et vente

 

 


Vente aux enchères

Mercredi 19 juin à 15 heures 

Tableaux, sculptures, bijoux, montres, vins  

YVES KLEIN

ADJUGE 4700 €

 

 

 

 

 

 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Moïse Kisling, Kiki, lithographie
Oeuvres vendues
Moïse Kisling, lithographie Moïse KISLING (1891 – 1953) Nu assis ou Alice Prin dite Kiki de M...