.

Jean Gabriel Domergue, nu sur l'herbe, tableau

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Jean Gabriel Domergue, Nu sur l'herbe, Tableau, VENDU

Jean-Gabriel DOMERGUE (1889-1962) 

Nu sur l'herbe

Huile sur carton

Signée en bas à droite

45 x 55 cm

Jean-Gabriel DOMERGUE (1889-1962) - Nude on the grass - Oil on cardboard - Signed lower right - 45 x 55 cm

 

Peintre né à Bordeaux 4 mars 1889 – Paris 1962.

Jean Gabriel Domergue eut son premier atelier rue Victor Massé.

Petit cousin de Toulouse-Lautrec, qu’enfant il rencontra, fils d’une famille aisée, il affirmait avoir reçu tout jeune des leçons de Degas ; ce n’était pas impossible, le jeune Domergue étant un peintre très doué, il était à cette époque difficile de dire quelle serait sa future orientation.
En 1911, Domergue reçut le Prix de Rome et, par la suite, choisit en fait une carrière de peintre mondain.
Boldini fut son réel inspirateur.

Jean Gabriel Domergue créa ce type de la parisienne au long cou gracile, au regard de biche effarouchée, qui lui apporta la richesse et la célébrité.

Le succès venu, très tôt il quitta Montmartre, où cependant il revint vers 1950 exposer chez son ami André Roussard Senior ; celui-ci, reproduisit, dans le catalogue de 1955, une phrase du peintre “La peinture, soi-disant moderne, est ainsi appelée parce qu’elle ne pourra jamais devenir ancienne”.

A Cannes en 1936, Jean Gabriel Domergue s’était fait construire la Villa Fiesole, sur les plans de la Villa d’Este, propriété qu’il légua à la ville.

Membre de l’Institut, Jean Gabriel Domergue avait été nommé, en 1956, conservateur du Musée Jacquemart-André. Intelligent et cultivé, un tantinet cynique, il fit de cette maison du boulevard Haussmann, quasiment abandonnée, un centre actif de la vie artistique de Paris. C’est dans la rue d’Argenson, en quittant le Musée, qu’il mourut subitement, au début de la soirée.

Collectionneur avisé et homme de goût, Jean Gabriel Domergue avait réuni une belle collection que son frère René, critique d’art, légua au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux ; elle comportait des œuvres de Renoir, Bonnard, Berthe Morisot, Mary Cassatt, Vlaminck et Valtat. On disait qu’il avait aussi possédé des Goya, des Guardi et des Canaletto, et une œuvre de Botticelli.

Texte issu du Dictionnaire des Peintres à Montmartre

Vous possédez un tableau de Jean-Gabriel DOMERGUE et vous n'en connaissez pas la valeur ? 

Si vous souhaitez vendre une oeuvre de Jean Gabriel Domergue, la première étape est l'expertise puis l'estimation et enfin la vente, qui pourra ainsi se réaliser sans aucun problème pour l'acheteur. Notre équipe d'experts se tient à votre disposition pour vous conseiller dans le cheminement de ces différentes étapes. Nous pouvons vous communiquer dans un premier temps une pré-expertise et une estimation en ligne.

 

 

Demander une estimation en ligne
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

 

 

Retrouvez tous nos articles et lots des ventes passées sur Jean Gabriel Domergue :

Article Jean Gabriel Domergue, Hommage aux élégantes
Estampe Les Parisiennes
Dessins Jean Gabriel Domergue, dessins de la vente du mercredi 16 octobre 2016

Tableaux

 

 

Elégante au foulard - Hélène la Blonde - Jeune élégante Jeune femme - Jeune femme à la voilette Jeune femme au foulard rose - Jeune femme à la fossette - Jeune femme dénudée - La loge - Nu sur l'herbe Portrait d'une élégante

Demander une estimation gratuite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

 

 Vente aux enchères Live

Mercredi 3 juin 16 h

CATALOGUE ET INSCRIPTION

 

Frais de stockage gratuits et lignes téléphoniques pour enchérir sur demande 

[email protected] 

Inscriptions et vente live également sur : 

Auguste Cain, sculpture en bronze, vente aux enchère
Oeuvres vendues
Auguste Cain, sculpture en bronze, vente aux enchères , VENDUE Auguste CAIN (1822-1894) Brill...