.

La vie rocambolesque d’Elmyr de Hory, le peintre faussaire du siècle

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Elmyr de Hory (1906-1976), peintre faussaire au talent indéniable mais jamais reconnu, et Fernand Legros (1931-1983), célèbre marchand d’art véreux aux allures de pimp.

À eux deux, ils ont fait exploser le marché de l’art du XXe siècle… en l’inondant de plus de 1 000 faux tableaux signés Picasso, Derain, Matisse ou encore Chagall. Des vies aussi sulfureuses que fascinantes.

La vie d'Elmyr de Hory se révèle aussi étourdissante et brillante que son oeuvre. Quand la route de ce faussaire de génie, rescapé des camps nazis, croise celle de Fernand Legros, le plus grand vendeur escroc du XXe siècle, tous deux inondent le marché de l'art de plusieurs milliers de faux, trompant galeries, collectionneurs et musées du monde entier. À travers les errances d'Elmyr, de New York à Paris, de Budapest à Rio et de Miami à Ibiza, une histoire fascinante qui a transformé à jamais le marché de l'art.

Elmyr de Hory et Fernand Legros sont carrément dignes de personnages de fiction. À eux deux, ils ont vendu plus de 1 000 faux tableaux aux galeries, musées et collectionneurs du monde entier, et cela pendant une trentaine d’années. Leurs techniques d’arnaque frisaient la perfection. Mais comme toutes les histoires rocambolesques, c’est une histoire qui finit mal…

Ce qui est fascinant chez Elmyr, c’est sa soif de vivre une vie trop grande pour lui. Rescapé du nazisme, il n’a eu que son pinceau pour s’en sortir. Il a peint des faux tableaux comme un type qui commencerait à vendre de la drogue, et il n’a pas pu s’arrêter car il a été pris dans l’engrenage de la survie, et par la suite de la “grande vie”.

Ce qui est vraiment fascinant, c’est la façon dont sa peinture a trompé les plus grands experts, et même certains des artistes qu’il a imités. Considéré comme un délinquant par la justice, Elmyr a aussi souffert de ne pas être reconnu pour sa propre peinture – en revanche, il n’a jamais eu le moindre scrupule à créer de fausses toiles…

Fernand Legros et Elmyr de Hory, ainsi que leur comparse Réal Lessard, ont été à l’origine d’un immense scandale dans les années 1970.

lmyr de Hory, Fernand Legros et Réal Lessard ont alimenté un gros trafic de fausses œuvres, dont certaines qu’ils ont vendues à Algur Meadows, un milliardaire texan qui s’intéressait beaucoup à Picasso. C’est d’ailleurs l’engouement dans les années 1960 et 70 de ces milliardaires américains pour les peintres comme Picasso ou Matisse qui a fait exploser les cotes des artistes, car ils offraient des sommes folles ! Avant cela, la peinture était un loisir d’initiés.

À l’époque, acheter un tableau était un choix de cœur et non un investissement financier comme cela peut l’être aujourd’hui. Fernand Legros a ainsi vendu 52 tableaux à Algur Meadows… dont 44 étaient faux. Algur Meadows s’est ainsi lancé dans un procès-fleuve contre Fernand Legros, Elmyr de Hory et Réal Lessard. Ce procès retentissant a signé leur perte.

En savoir plus

Le documentaire Elmyr de Hory : le faussaire du siècle a été projeté en avant-première à la Gaîté Lyrique le 16 juin prochain dans le cadre du Club Docu de Konbini, avant d’être diffusé le 17 juillet à 17 h 30 sur Arte.

b2ap3_thumbnail_Fernand-Legros.jpg

 

 

Mots clés: Pablo Picasso


Prochaine vente aux enchères

mercredi 16 octobre 15h

 

 LADISLAS KIJNO

 

Adjugé 7000 euros

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Jean Fautrier, naissance de la femme, gravure
Oeuvres a vendre
Jean Fautrier, naissance de la femme, vente aux enchères mercredi 16 janvier Jean FA...