.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

Le Sel de la Terre, à voir absolument

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

« Après tout, les hommes sont le sel de la terre. »

« Le Sel de la Terre » est un film sur le grand photographe Sebastiao Salgado, réalisé par son fils, Juliano Ribeiro Salgado et un autre photographe Wim Wenders.

Ils retracent tous ensemble les nombreux voyages du père Salgado, à travers ses commentaires face à ses photographies, des vidéos de sa femme et son père.

Le film suit chronologiquement la vie de Sebastiao Salgado, son enfance au Brésil, le coup de foudre avec sa femme Lélia, la naissance de Juliano et dun trisomique... Et ainsi commence une grande carrière dun jeune homme qui ne se doutait pas quil allait devenir photographe, jusquà ce que Lélia achète un appareil photo pour ses études darchitectures. Il abandonne lécole et commence son premier voyage. Ce dernier lui ouvre les yeux : il est né pour ça.

Le réalisateur photographe a mis en place une « chambre noir bis » : dans le noir, un écran montre les œuvres de lartiste et ce dernier commente face à elle. La caméra se trouve face à Salgado mais derrière les photographies. Alors parfois, on le voit en train de commenter à travers son travail. Cette installation artistique est très intelligente et permet au spectateur de faire un lien entre une voix off, son visage et ses œuvres.

Le film est aussi à propos dun fils élevé sans père. Etant enfant, Juliano voyait son père comme un héros qui voyage dans le monde entier et non comme photographe. Il explique comment était son enfance avec un père souvent absent, mais quil idolâtre toujours à son retour. Ce mode de vie la dailleurs beaucoup influencé car Juliano est aujourdhui comme son père : aventurier et voyageur.

A partir des années 1970, Sebastiao Salgado voit lexode, la mort, lesclavage, et le retranscrit en photographie en noir et blanc. Le film est dailleurs principalement sans couleur, ce qui nous rapproche encore plus de l’œuvre de lartiste. A travers ses voyages, Salgado change ses visions à propos du monde « mon âme était malade », « on ne mérite pas de vivre » dit-il, lorsque des enfants morts de faim envahissent notre écran. Le photographe social na plus aucun espoir en la Terre. Mais alors, dans les années 2000, il décide de sintéresser à la faune et la flore : la Terre guérie le désespoir de Salgado. Il voit sa beauté et sa richesse.

Les photographies défilent à lécran, avec les commentaires des trois narrateurs Wim Wenders, Juliano Salgado et Sebastiao Salgado, ce dernier étant le plus présent. Des bruitages accompagnent les œuvres, qui les rendent encore plus vivantes.
La caméra film Salgado de nos jours en train de travailler, de se rouler dans les cailloux pour ne pas faire de bruit afin de prendre en photo un ours polaire
... On le découvre sensible, un homme qui vit son métier jusquau bout de ses doigts.

Le film nous donne une leçon et nous ouvre (encore plus) les yeux sur la dure réalité de notre monde. Salgado y dénonce clairement un problème de partage : la plus grande partie du monde vit dans la plus grande détresse. Celle-ci, encore plus puissante avec le noir et blanc, est traduit à travers un objectif sincère qui nous envahi le cœur pendant plus dune heure et demie de visionnage. A voir absolument. 

Mathilde - Expertisez.com

Bande Annonce du film 

Le Sel de la Terre - expertisez.com


Vente aux enchères

Mercredi 10 avril à 15 heures 

Tableaux, sculptures, bijoux, montres, vins  

 

JEAN FAUTRIER - LES EUCALYPTUS, 1926

HUILE SUR TOILE 92 X 73 cm

 ADJUGE 126.000 euros 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Bel ensemble de bouteilles de vin aux enchères
Blog
De belles enchères en perspective pour certaines bouteilles présentées le mercredi 14 septembre ...