.

Les nus en peinture

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Nus en peinture, culte du corps ou exposition de sa vulnérabilité?

Hérité de la civilisation grecque, le nu dans l’art et plus particulièrement en peinture, a traversé l’histoire de la création esthétique. Qu’on le glorifie, qu’on le célèbre ou au contraire qu’on le dévoile dans sa fragilité originelle, qu’on le révèle dans sa crudité première, le corps nu a été sujet à de très nombreuses représentations. 

 Loin de la conception du nu du XIXe siècle, l’Olympia d’Edouard Manet – qui n’est ni une déesse, ni une nymphe – fit scandale. Cette œuvre, plus provocatrice encore que son Déjeuner sur l’Herbe, repousse les limites du goût de l’époque. Semblable à « la reine de pique sortant de son bain », cette jeune femme nue est comparée à une prostituée : son regard direct place le spectateur dans le rôle de client. Cette courtisane réaliste trouble et choque car elle incarne l’ensemble des stéréotypes de l’érotisme contemporain brutalement désignés et pris à la lettre : la pantoufle est le symbole conventionnel de la perte d’innocence, l’orchidée dans ses cheveux est une substance aphrodisiaque…

b2ap3_thumbnail_La-peinture-de-Nu.jpg

La toile intitulée Study from the Human Body de Bacon est perturbante, dérangeante et éveille l’émotion du spectateur car elle est image pleinement crue. Elle fait réfléchir le regardeur sur la vie, la mort et ce qui les lie fondamentalement : le désir. Dévoilant les préoccupations esthétiques, psychologiques, voire sexuelles de l’artiste, la toile met en lumière ce que Bacon appelle « la trace laissée par l’existence humaine ». Le personnage chosifié, presque décoratif, semble être l’objet du désir de Francis Bacon, seulement séparé de lui par un rideau reprenant les tons de sa chair.

b2ap3_thumbnail_Bacon---nu.jpg

 

La peinture de Matisse expose, interroge et dérègle méthodiquement les conventions de l’art pictural. Ancré dans cette réflexion anticonformiste, la série de quatre Nus bleus que créa Henri Matisse entre 1952 et 1954 naquit d’un mariage entre tradition et expérimentation. Si l’on reconnaît toujours la forme humaine, l’artiste a franchi un pas vers l’abstraction. Alliance magique de la couleur – bleu, couleur de la distance et du volume – et de la forme, les nus bleus construits en papier peint à la gouache sont inspirés de sculptures africaines.

b2ap3_thumbnail_Henri-Matisse---Nu.jpg

La Maja desnuda de Francisco Goya est un objet de controverse. La pose éhontée du modèle, ses poils pubiens, son regard plein de défi pour le spectateur, son statut social « inférieur » mettent en lumière une toile très osée pour l ‘époque, voire pornographique. Comme l’a écrit le critique d’art Robert Hugues, « elle est elle-même rebelle, certainement attirante mais résolument sans concession. Ce n’est pas une jolie petite chose, un objet passif et réceptif des fantasmes masculins… Même sans ses vêtements ( ou peut-être particulièrement sans eux), c’est la vrai maja, dure, intelligente, qu’on ne peut bousculer ».

b2ap3_thumbnail_Goya-nu.jpg

 

Les Demoiselles d’Avignon de Pablo Picasso, intitulée initialement par l’artiste « mon bordel », provoqua également un scandale au près du public. Le regardeur est prisonnier, enfermé, emprisonné par le regard excitateur et déstabilisant des cinq femmes nues. Ce tableau, point de référence essentiel de l’histoire de l’art – il marque la rupture de Picasso avec toutes les traditions de l’art de peindre, et les débuts du cubisme – est construit sur un assemblage de perspectives dévoilant les poses provocantes des prostituées et les masques qui défigurent leur visage.

b2ap3_thumbnail_picasso_20160215-183405_1.jpg

De dos, demeurant anonyme et secrète, à la personnalité ainsi indéchiffrable et impénétrable,La Baigneuse Valpinçon de Jean Auguste Dominique Ingres a remporté le prestigieux prix de Rome. Lignes pures, courbes érotiques. Loin du scandale et de la provocation sexuelle, mais également en rupture avec l’idéal antique, cette femme mystérieuse et non personnifiée va au bain pour purifier son âme. Lire la suite

 

Vous possédez un tableau de nu et souhaitez en connaître la valeur ? Nos experts estiment gratuitement tout tableau en vue de vente

  

Mots clés: Nus
Demander une estimation gratuite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Prochaine vente aux enchères

mercredi 22 janvier 2020 16H

 

Pablo PICASSO (1881-1973) - Assiette ronde, Vallauris, D. 20,5 cm

Choisissez votre plateforme live pour enchérir à notre vente : 

 

Marcel Duchamp au Centre Pompidou, impressions
Blog
Marcel Duchamp : La peinture, même. Au centre Georges Pompidou du 24 septembre 2014...