.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

Mathieu Matégot, quelle valeur sur le marché du design?

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Mathieu Matégot (1910-2001)

Mathieu Matégot est un designer contemporain de qualité dont le style est très reconnaissable. Appliques, mobilier de jardin, table roulange, porte-plantes, porte-revues, console, suspension, table, tout un panel de mobilier à l'actif de Mathieu Matégot. Les prix sont encore aujourd'hui accessibles : retenons une table roulante à deux plateaux en métal et tôle perforée, vendue 800 euros, une belle console en tube de métal relaqué adjugée 1800 euros. Pourquoi pas une bibliothèque jardinière en métal relaqué blanc.

Mathieu Matégot, un précurseur du design contemporain

Mathieu Matégot est incontestablement un précurseur du design contemporain. Son implication dans des techniques novatrices et des formes originales en fait l’un des acteurs privilégiés des années 50, marquant de son empreinte le style français de cette période féconde de l’Après-Guerre.
Dès les années 40, il introduit spontanément la notion de création et d’esthétisme dans la réalisation d’objets usuels, privilégiant le rotin et le métal. Il leur donne une forme unique et identifiable entre tous. Son coup de génie fut d’utiliser, avant tout le monde, à partir de 1945, et de façon inédite, la tôle perforée, un matériau découvert pendant sa captivité en Allemagne. Inventant une nouvelle technique, il crée une nouvelle matière : il perfore d’abord la tôle classiquement avec des motifs en trèfles puis avec des petits trous carrés ou ronds. Il baptise en 1952 cette résille ajourée, le plus souvent laquée noir, du joli nom évocateur de « Rigitulle ». Il met au point une machine capable de plier, de plisser, de façonner la tôle à la manière d’un tissu, ce qui lui offre une liberté d’expression démultipliée (cf. les séries Java, Soumba, Bagdad, Satellite, etc …).
Et sa créativité ne se limite pas à l’utilisation du métal ; il se sert également du rotin, du laiton, du formica, du verre (parfois gravé), du bois de différentes essences mais aussi du tissu ou du cuir et ce avec d’infinies variations.
Car l’autre particularité de Mathieu Matégot réside dans l’incroyable production de petits meubles et objets du quotidien, quelque peu désuets mais toujours charmants, pour lesquels il a su inventer des formes et des lignes « modernes » (plateaux, corbeilles à papier, porte-revues, porte-verres, cache-pots, tables servantes, etc…). Exposés à l’occasion des grands salons (Salon des Arts Ménagers, Salon des Artistes Décorateurs, Arts de la table) puis diffusés à deux cents exemplaires en exclusivité dans des boutiques de décoration, ces éléments à la fois pratiques, astucieux, économiques, résistants et plaisants rencontrent rapidement un vif succès, tant auprès de la presse que du public. Ils correspondent en effet aux tendances décoratives de l’époque mais aussi aux dimensions exiguës des nouveaux appartements de la reconstruction…

Source : jousse-entreprise

Mathieu Matégot , lampe Bagdad sur Expertisez.com

Si vous possédez du mobilier ou lampadaire de Mathieu Mategot, nos experts spécialisés en arts décoratifs et design vous communiquent gratuitement une estimation et vous conseillent pour toute démarche de vente.

Mathieu Mategot estimation et vente

 


Vente aux enchères

Mercredi 10 avril à 15 heures 

Tableaux, sculptures, bijoux, montres, vins  

 

JEAN FAUTRIER - LES EUCALYPTUS, 1926

HUILE SUR TOILE 92 X 73 cm

 ADJUGE 126.000 euros 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Derrière le Miroir, la revue fondée par Aimé Maeght
Blog
Derrière le Miroir, revue artistique et littéraire française fondée en 1946 ...