frenes

Piero Dorazio, un artiste italien apprécié sur le marché

piero-dorazio

Piero Dorazio, l'un des pères de l'abstraction italienne

Piero Dorazio naît à Rome en 1927. Après s’être inscrit à la faculté d’Architecture, il participe très jeune à l’évolution difficile de l’art abstrait italien de l’après-guerre, et déjà en 1946 il fait partie du Groupe Art Social avec Perilli, Guerrini, Vespignani, Buratti, Muccini, jusqu’à la rédaction, en 1947, du manifeste et des expositions "Forma 1" réalisées avec Consagra, Turcato, Accardi et Sanfilippo. Sa curiosité et sa passion artistiques et politiques sont tout aussi précoces: il les cultive avec cohérence pendant toute son activité avec de longs séjours d’étude et de travail, ajoutés à sa présence lors d’expositions et d’autres manifestations. A partir de la fin des années Quarante il est successivement présent et actif en séjournant longuement à Paris et à Prague, de nouveau à Paris, à Harvard et à Berlin, jusqu’aux années 1960-1970 quand il organise et dirige le département des Beaux-Arts de l’Université de la Pennsylvanie, séjour fractionné par des parenthèses significatives en Italie et ailleurs (huit mois à Berlin en 1968). Il expose dans des expositions personnelles à la Biennale de Venise en 1960, en 1966 et en 1988. Il expose plusieurs fois à Londres, à New York et dans des galeries suisses et allemandes. En 1974 il s’établit à Todi, y travaille et enseigne à l’Ecole Atelier pour la Céramique moderne et dans son propre atelier. Au début des années Quatre-vingts une grande exposition du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris voyage dans les principaux musées américains et se conclut à la Galerie Nationale d'Art Moderne de Rome. En 1985 et 1986 il débute à Tokyo et à Osaka. Les expositions continuent à s’élargir ensuite et consolident sa présence culturelle dans les villes européennes les plus importantes, alors qu’il obtient des récompenses prestigieuses: membre de l’Académie de San Luca; de l'Akademie der Kunste de Berlin ; décoré des Prix Kandinsky et du Prix international de la Biennale de Paris; du Prix Michelangelo de l'Accademia dei Virtuosi. Entre 1993 et 1996 il crée le projet pour la réalisation de cinquante grandes mosaïques d’artistes internationaux dans le métro de Rome. Il meurt à 78 ans en 2005.

Quelle est la cote de Piero Dorazio sur le marché de l'art ?

Les oeuvres de Piero Dorazio sont recherchées sur le marché de l'art et les collectionneurs italiens sont toujours présents en tant qu'enchérisseurs.

Les résultats en ventes aux enchères sont assez fluctuants, même si ils restent conséquents.

Les huiles sur toile se négocient entre 4.000 et 20.000 euros; les oeuvres sur papier entre 3.000 et 8.000 euros

Les estampes rencontrent également un grand succès, s'adjugeant entre 200 et 400 euros

SI vous possédez une oeuvre de Piero Dorazio, qu'il s'agisse d'une huile sur toile, d'une oeuvre sur papier, nous restons à votre disposition pour vous communiquer une estimation gratuite.

Retrouvez toutes nos enchères sur notre site encherissez.com

 

 

Articles en rapport

DEMANDER UNE ESTIMATION GRATUITE

Glisser-déposer les fichiers ici ou parcourir