frenes

Jean Dewasne, une donation muséale

Jean Dewasne, une donation muséale

Jean Dewasne, une donation au profit des musées de France

 En 2011, Madame Dewasne, veuve de l’artiste Jean Dewasne (Lille, 1921-Paris, 1999), a proposé de donner à l’État la majeure partie des oeuvres dont elle était héritière. La Direction des musées de France a fait le choix judicieux de répartir dans une douzaine de musées cet ensemble exceptionnel qui concerne un grand artiste français du XXe siècle, représentant majeur de l’abstraction géométrique. Les dix oeuvres attribuées au musée des Beaux-Arts de Caen sont particulièrement représentatives de la période la plus féconde de l’artiste : les années soixante, soixante-dix. Ces peintures de grand format seront exposées par roulements dans l’Atrium, espace lumineux et monumental particulièrement favorable à la mise en valeur des créations de Jean Dewasne. Un premier choix est présenté dans cet espace dès l’automne 2013. La carrière du peintre est longue et fructueuse; on peut se demander s’il ne fut pas plus reconnu à l’étranger que dans son propre pays. Jean Dewasne exécute sa première peinture abstraite en 1943. Il restera fidèle à l’abstraction toute sa vie. De 1945 à 1956, il expose à la galerie Denise René qui présente également Hartung, de Stäel et Poliakoff. Avec Sonia Delaunay, Arp et Pevsner, il contribue à la création du Salon des Réalités Nouvelles en 1945.

Lire la suite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers