frenes

Eduardo Chillida, le forgeron qui a la cote

Eduardo Chillida, le forgeron qui a la cote

Eduardo Chillida, un sculpteur bien coté !

Biographie

Avant d'être sculpteur, Eduardo Chillida fut gardien de but de la Real Sociedad. C'est du fait d'une blessure aux ménisques qu'il dut mettre un terme à sa carrière. De 1943 à1947, Eduardo Chillida étudie l'architecture à Madrid. En 1947, il abandonne ses études et fréquente l'Académie d'Art à Madrid. Il décide alors de se consacrer à la sculpture et expose àParis dès le début des années 1950 (première exposition en 1949 au Salon de Mai), et s'installe au Pavillon Espagnol de la Cité Universitaire. Il y fait la connaissance de Brancusi et des peintres et sculpteurs espagnols Antoni Tàpies, Xavier Oriach, Baltasar Lobo, Ginés Parra, Orlando Pelayo et Pablo Palazuelo. Cette même année, il retourne à Saint-Sébastien pour y épouser Pili de Belzunce et participe à une exposition collective à la Galerie Maeght. En 1951 à Saint-Sébastien, et fait sa première sculpture en fer, Ilarik.

Lire la suite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers