.

De Picasso à Turner, 16 expositions à voir cet été en régions

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Des monstres sacrés de l'art sont au programme des expositions cet été en régions, avec Picasso à Marseille, Bacon à Monaco, Turner à Aix-en-Provence. Plus contemporains, on peut voir Ernest Pignon-Ernest à Nice ou Christo à Saint-Paul-de-Vence, sans oublier la photo avec Sabine Weiss à Tours et August Sander à Cherbourg.

1- Turner et la couleur à Aix-en-Provence
L'Hôtel de Caumont-Centre d'art à Aix-en-Provence invite à redécouvrir l'œuvre de Turner sous l'angle de la couleur, essence même de la création du grand peintre anglais. 120 aquarelles, gouaches et huiles sur toile venant de grands musées et aussi quelques œuvres issues de collections particulières. Parmi elles, des ensembles d'aquarelles réunis pour la première fois (jusqu'au 18 septembre). 
 
2- Francis Bacon au Grimaldi Forum de Monaco
Francis Bacon a séjourné à Paris à la fin des années 1920 et vécu à Monaco de 1946 au début des années 1950. Il a fait aussi de nombreux séjours dans le sud de la France. Il a eu un atelier à Paris de 1974 à 1984. Le Grimaldi Forum de Monaco propose d'aborder son oeuvre sous l'angle de l'influence de la culture française, et à travers sa période monégasque : 66 œuvres de l'artiste, dont des triptyques majeurs et des tableaux significatifs sont exposés avec des œuvres qui l'ont inspiré, Giacometti, Léger, Lurçat, Michaux, Soutine, Toulouse-Lautrec (du 2 juillet au 4 septembre 2016)

Retrouvez l'analyse complète du tableau Oedipe et le Sphinx d'après Ingres

Etude pour le portrait de John Edwards, lithographie signée Bacon

Etude du Corps humain, lithographie signée Bacon

 
3- Picasso et les arts et traditions populaires au Mucem
Picasso s'est nourri des traditions populaires de son Espagne natale, comme la tauromachie, la colombophilie, la musique, le cirque, le jouet. Ses rencontres avec des artisans du bois ou de la céramique, de l'orfèvrerie, de la linogravure ou du textile, de la tôle découpée ou du béton gravé ont également enrichi l'œuvre du grand artiste. Le Mucem (Marseille) met en miroir des chefs-d'œuvre de l'artiste avec des objets-références, sans oublier ses sculptures d'assemblage d'objets (jusqu'au 29 août).
 
 
4- Charles Le Brun, le peintre du Roi-Soleil au Louvre-Lens
Le Louvre-Lens célèbre un des peintres majeurs du XVIIe siècle, souvent vu comme un artiste de propagande au service de Louis XIV dont il fut le premier peintre, avec une grande rétrospective qui entend nuancer cette image. Depuis ses petits tableaux en camaïeu sur bois jusqu'au décor de la galerie des Glaces du château de Versailles. 235 œuvres, peintures, sculptures, tapisseries, gravures (jusqu'au 29 août 2016). 
 
5- Frédéric Bazille à Montpellier
Une rétrospective de 45 des 52 peintures connues de l'artiste pré-impressionniste Frédéric Bazille (1841-1870) –dispersées à travers le monde- est réunie au Musée Fabre de Montpellier avec, en contrepoint, des œuvres de ses maîtres ou de ses amis, de Manet à Corot et de Renoir à Sisley (du 25 juin au 16 octobre 2016)
 
6- Ernest Pignon-Ernest au MAMAC de Nice
Depuis 50 ans, Ernest Pignon-Ernest orne de ses dessins les murs du monde, du plateau d'Albion à Naples, de Santiago du Chili à Ramallah. Des images créées pour les lieux mêmes, œuvres par définition éphémères. Il n'en reste que des croquis, des esquisses préparatoires, les dessins matrices des sérigraphies et les photos in situ. Au MAMAC de Nice, l'artiste propose de découvrir son processus de travail. Parallèlement, il investit l'abbatiale de Saint-Pons avec sa série "Extases" (du 25 juin 2016 au 8 janvier 2017).
Retrouvez notre article sur Ernest Pignon Ernest
 
7- Modernité hollandaise : la collection Singer à Troyes
A découvrir, au musée d'Art moderne de Troyes, les écoles hollandaises de la seconde moitié du XIXe et du début du XXe siècle. Une exposition qui révèle l'effervescence d'une scène méconnue en France, des écoles de la Haye, Amsterdam et Laren jusqu'aux mouvements d'avant-garde : expressionnismes, abstraction géométrique dans la lignée de De Stijl. Avec une centaine d'œuvres, peintures, dessins et sculptures rassemblées par un couple de collectionneurs passionnés, Anna et William Henry Jr Singer (jusqu'au 28 août).
 
8- Christo et Jeanne-Claude à la Fondation Maeght
Christo a créé un "Mastaba" monumental à la Fondation Maeght une construction de barils de pétrole colorés, inspirée des édifices égyptiens, de 9 mètres de haut, 17 mètres de long et 9 mètres de large qui transforme la physionomie de la Cour Giacometti du musée de Saint-Paul-de-Vence (Alpes-Maritimes). L'artiste et sa femme Jeanne-Claude, décédée en 2009, en rêvaient depuis près de 50 ans. L'oeuvre s'accompagne d'une rétrospective du couple qui a "emballé" la planète (jusqu'au 27 novembre 2016).
 
9- Bonnard et l'animalité au Cannet
Pierre Bonnard voyait son rapport aux bêtes comme fondamental. L'artiste avait chez lui des chiens et des chats et sa tendresse pour les animaux se retrouve dans environ un tiers de ses œuvres, où ils sont des personnages clés. On y trouve aussi des chevaux, des poissons, des poules ou des vaches. Le musée Bonnard du Cannet s'intéresse cet été à cet aspect de l'œuvre du peintre, à travers une cinquantaine de peintures, dessins, illustrations, photographies, décorations (du 3 juillet au 6 novembre 2016
 
10- Joaquín Sorolla au Musée des impressionnismes de Giverny
L'exposition "Sorolla, un peintre espagnol à Paris", étudie les liens entre le peintre espagnol et la capitale française, où ce maître de la lumière et peintre de la Méditerranée, connut un grand succès au début du XXe siècle. Il  s'y est forgé son style au contact d'artistes, de collectionneurs et de marchands. Le Musée des impressionnismes de Giverny expose une cinquantaine de peintures qui parcourent ses thèmes emblématiques : tableaux de dénonciation sociale, scènes de genre, portraits (du 14 juillet au 6 novembre 2016).
 
b2ap3_thumbnail_Expositions-a-voir-expertisez.jpg
 
 
Mots clés: Exposition musée
Demander une estimation gratuite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Prochaine vente aux enchères

mercredi 26 février 16 heures

 

Pablo PICASSO (1881-1973) 

Estimation : 8.000 / 10.000 euros

Inscriptions et vente live sur l'une des consoles de votre choix : 

Miss Tic, Cet amour il faudrait le repeindre, tableau
Oeuvres vendues
Miss Tic, peinture, vente aux enchères mercredi 16 décembre 2015 MISS TIC (née en 1956) Cet amour ...