.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

Jean Fautrier, le Pichet, gravure

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Jean Fautrier, gravure

Jean FAUTRIER (1898-1964)

Le Pichet

Aquatinte et gaufrage en vert mauve et noir sur verger d'Auvergne au filigrane Ambroise Vollard

Justifiée HC

72,5 x 56 cm

Bibliographie : Engelberts 1947/1- Mason 215 2ème état, tirage b

Non encadrée

Jean Fautrier, Le Pichet, Aquatint, numbered HC, 28.5 x 22.04 in.

Pour plus de renseignements, merci de nous contacter à [email protected]

Note : Jean Fautrier (né le 16 mai 1898 à Paris; mort le 21 juillet 1964 à Châtenay-Malabry) est un peintre français.
Jean Fautrier est, avec Jean Dubuffet, le plus important représentant du courant de l’art informel.
Il expose ses premiers tableaux à la Galerie Fabre en 1923. Durant l’année 1927, il réalise une série de peintures (natures mortes, animaux écorchés, nus, paysages) où la couleur noire domine. Jusqu’en 1933, date à laquelle prend fin son contrat d’exclusivité, il se partage entre sculpture et peinture ; il réalise notamment des gravures pour l’édition illustrée de l’Enfer de Dante préparée par Gallimard (qui n’aboutira pas).
Alors à court de ressources, Fautrier devient pendant cinq ans moniteur de ski en Savoie ; il se remet toutefois à peindre dès 1937. En 1943, il réalise sa vingt-deuxième et dernière sculpture, la grande Tête d’otage. La même année, arrêté par la gestapo allemande, il fuit Paris et trouve refuge à Châtenay-Malabry. C’est là que le projet des Otages voit le jour : ces peintures seront exposées en 1945 à la galerie Drouin suscitant une vive admiration de l’intelligentsia parisienne.
Dans les années qui suivent, Fautrier travaille à l’illustration de plusieurs ouvrages, parmi lesquels L’Alleluiah de Georges Bataille, et enchaîne sur une série consacrée aux petits objets familiers.
En 1950, il invente à l’aide de sa compagne, Jeanine Aeply, un procédé complexe mêlant reproduction chalcographique et peinture permettant de tirer ses œuvres à plusieurs exemplaires, procédé qui se soldera par la réalisation des Originaux multiples.
En réaction à l’invasion de la Hongrie en 1956, sur le motif des Otages, il peint la suite des Têtes de partisans. Enfin jusqu’à sa mort qui survient en 1964, Fautrier ne composera plus que des tableaux géométriques où se superposent stries, lignes colorées et grilles à plusieurs côtés.
Une rétrospective a été organisée par la Fondation Gianadda à Martigny en janvier-mars 2005.

Si vous souhaitez connaître la valeur de votre tableau, dessin ou gravure de Jean Fautrier, les experts et spécialistes de tableaux sont à votre écoute pour vous communiquer gratuitement l'estimation de votre peinture ou la cotation de Jean Fautrier sur le marché de l'art actuel. Notre équipe est à votre disposition pour vous conseiller la solution la plus adaptée pour la vente de votre tableau, qu'il s'agisse de vente aux enchères ou d'acheteur en direct.

b2ap3_thumbnail_Fautrier_20150603-122827_1.jpg


Prochaine vente aux enchères

Mardi 23 juillet à 15 heures 

Tableaux, sculptures, bijoux, montres, vins  

 

IGOR MITORAJ  

les mains

Bronze

Adjugé 4.400 € 

 

 

 

 

 

 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

De la route du Rhum aux scènes maritimes en peinture
Blog
La Route du Rhum : destination Guadeloupe L'édition 2014 de la Route du Rhum-Destination Guade...