.

Nous contacter  | Expertisez Mag & Blog | Faqs | English 

 

Mathieu au Château de Chambord

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Exposition “Georges Pompidou et l’Art” au château de Chambord

Micromégas (1973, 65 x 130 cm) est actuellement présentée à l’exposition “Georges Pompidou et l’Art : une aventure du regard” au château de Chambord (800.000 visiteurs par an) du 18 juin au 19 novembre 2017. Cette huile sur toile fait partie de la collection du Centre Pompidou qui fête ses 40 ans cette année.

Georges Mathieu est entré dès 1963 en correspondance régulière avec Georges Pompidou, qui était à l’époque Premier ministre sous le Général de Gaulle puis devint Président en 1969. Ils éprouvaient un profond respect l’un pour l’autre et partageaient, dans la correspondance la plus fournie que Pompidou ait entretenu avec un artiste contemporain, leurs opinions sur le rôle de l’art et de la culture dans la société. Pompidou, qui avait intégré plusieurs toiles de Mathieu dans sa collection, se rendit à son exposition aux Gobelins en 1969 et lui commanda une large peinture pour le Fort de Brégançon, lieu officiel de villégiature du Président de la République.

Georges Mathieu disait de Pompidou qu’il “ne perdait jamais de vue qu’une civilisation ça passe non seulement par le partage des biens mais également par le partage des choses de l’esprit”.

Source

Retrouvez un tableau de Georges Mathieu dans notre vente du 13 septembre prochain :

b2ap3_thumbnail_Georges-Mathieu.jpgmagazine/georges-mathieu-rado-iii-tableau

Si vous possédez un tableau de Georges Mathieu, nos experts estiment gratuitement votre peinture en vue de vente ou d'assurance.


Prochaine vente aux enchères

Mardi 23 juillet à 15 heures 

Tableaux, sculptures, bijoux, montres, vins  

 

IGOR MITORAJ  

les mains

Bronze

Adjugé 4.400 € 

 

 

 

 

 

 

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Jacques Adnet, commode, mobilier
Oeuvres vendues
Jacques Adnet, design Commode, circa 1940 84,2 x 98 cm Retrouvez notre article sur Jacques Adnet ...