.

Olivier Debré s'expose en géant

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Les six toiles XXL du peintre Olivier Debré à voir au CCCOD

Jusqu'au 6 janvier 2019, le Centre de création contemporaine Olivier Debré, à Tours, met en lumière les six toiles monumentales réalisées par le peintre au début des années 1990. Une exposition baptisée "Les Nymphéas d'Olivier Debré".

C'est une première : les six toiles monumentales peintes par Olivier Debré au début des années 1990 sont réunies au CCCOD à Tours. Elles sont visibles à partir de ce samedi 5 mai.

A l'origine, c'est le Centre de création contemporaine de Tours, qui avait commandé quatre peintures au format démesuré (400 m x 900 en moyenne) à l'artiste.

1920. Naissance d’Olivier Debré. 1937-1939. Il prépare le concours d’entrée à l’école des beaux-arts, section architecture. 1939-1945. Le jeune homme fréquente l’atelier de l’architecte Le Corbusier. Fort de l’engagement de son père et de son frère, il suit le chemin de la résistance. En 1943, il produit ses premières œuvres. 1949. Il rencontre ses grands aînés abstraits : Hans Hartung, Gérard Schneider, Serge Poliakoff, Maria-Helena Vieira da Silva, Nicolas de Staël… 1965. L’artiste inaugure la longue suite d’œuvres monumentales qui jalonnent son parcours. 1966-1970. Première exposition dans un musée français (les Beaux-arts du Havre). Participation à l’exposition universelle de Montréal en 1967. 1972. Debré reçoit des commandes monumentales pour la maison de France à Jérusalem et pour la cité éducative européenne du Touquet. 1980-1983. Il est nommé professeur à l’École nationale des beaux-arts de Paris. 1986-1988. Premier voyage en Afrique noire. Réalisation des rideaux de scène et de fer de la Comédie française. 1989-1998. Réalisation du rideau de scène de l’Opéra de Hong-Kong, de Shanghai. Décors et costumes du ballet de Caroline Carlson. 1999. Olivier Debré est élu membre de l’Académie. Il décède à Paris et est enterré à Noizay.  Source

Retrouvez à la rentrée dans notre vente aux enchères du 12 septembre : 

Olivier Debré

La Tache jaune vivante, 1965

Huile sur toile signé, daté, automne (19)65 et titré au dos

65 x 81 cm

Estimation : 8.000 / 12.000 euros


Prochaine vente aux enchères

mercredi 16 octobre 15h

 

 LADISLAS KIJNO

 

Adjugé 7000 euros

Formulaire Estimation Gratuite Rapide

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

Expertisez Magazine

Constantin Kluge, Paris, boulevard Saint Germain
Oeuvres a vendre
Constantin Kluge, tableau, vente aux enchères, mercredi 11 avril Constantin KLUGE (1912-2003) ...