frenes

Léo Putz, estimation et cote

Léo Putz

Quelle est la valeur d'un tableau de Léo Putz?

Revenons sur le parcours de l'artiste.

Lire la suite
Mots-clés :

Henri Manguin, cote et estimation

Henri Manguin

Henri Manguin, homme plein de joie de vivre, celui qu’Apollinaire surnommait « le peintre voluptueux », est né à Paris en 1874. 

A vingt ans, il est élève de l’Atelier Gustave Moreau à l’Ecole des Beaux-arts de Paris. Il y a là Matisse, Rouault et Marquet. Comme beaucoup, il expose une première fois au Salon des Indépendants, en 1902. Il devient sociétaire du Salon d’Automne auquel il restera fidèle tout au long de sa vie de peintre.En 1905, sa toile « La Sieste » fait partie de la salle du Salon d’Automne qui fût qualifiée, par dérision, de « cage aux fauves ».Manguin découvre le sud de la France, la Provence et Saint-Tropez (il séjourne chez Paul Signac). L’homme, plein de joie de vivre, est séduit par la lumière, s’enthousiasme pour les paysages, et y achète une maison en 1920. Il travaillera à Paris, en 1908, à l’Académie Ranson où il retrouvera notamment Albert Marquet. Il est en quête de paysages, qu’il traite essentiellement à l’aquarelle, et voyage sans cesse en France (Provence, Bretagne, Pays de Loire, etc.) et plus rarement à l’étranger (Suisse, Italie).

Lire la suite

Henri Auguste Solie, joaillier Art Nouveau

Henri Auguste Solie- Henri Vever

Henri Auguste Solié, estimation et cote des bijoux Art Nouveau

Un des grands joailliers à adopter le genre Art nouveau, Henri-Auguste Solié avait son atelier installé au 75 rue de Faubourg-Saint-Honoré à Paris, utilisant les thèmes organiques du mouvement et les fusionnant avec la forme féminine. Il expose à l'Exposition Internationale de Paris de 1900 où il présente une boucle inspirée de la danse de Loïe Fuller avec des rubans drapés illustrant la fluidité du mouvement.
Mais on sait peu de choses sur lui, il est cité dans le Vever mais rien de précis sur sa carriere.

Il est un joaillier au talent unique.

Lire la suite

Picasso et le vin

Picasso Maître céramiste

Picasso l'effervescence des formes

C'est bien ainsi que se définit l'exposition qui se tient à la Cité du Vin à Bordeaux

Lire la suite

Picasso les céramiques

Picasso les céramiques

Pablo Picasso - Les céramiques

Picasso visite, en 1946, avec Françoise Gilot Poteries- Fleurs – Parfums, l’exposition annuelle de Vallauris et effectue ses premiers essais chez Suzanne et Georges Ramié (atelier Madoura). De retour, l’année suivante, avec plusieurs dessins et projets, Picasso commence ses premières créations. Séduit par la « ville aux cent potiers », Picasso s’y installe de 1948 à 1955, dans une villa sur les collines : son activité créatrice se répartit, alors, entre son atelier du Fournas où il crée de nombreuses sculptures et l’atelier Madoura pour les céramiques.

Lire la suite

DEMANDER UNE ESTIMATION GRATUITE

Glisser-déposer les fichiers ici ou parcourir