frenes

Christophe Fratin, porte-cigare

Christophe-Fratin-cote-estimatio

Christophe Fratin, porte-cigares en bronze, vente aux enchères mercredi 11 novembre

Lire la suite

Jean-Baptiste Carpeaux, sa cote sur le marché de l'art

Jean-Baptiste Carpeaux, sa cote sur le marché de l'art

Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) est un sculpteur et peintre d’origine française.

D’une famille ouvrière, Jean-Baptiste Carpeaux montre rapidement un intérêt pour les arts graphiques et la sculpture. En 1838, sa famille déménage pour la capitale et il commence à suivre une formation de dessin et sculpture à l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs. Puis, il intègre en 1844 l’Ecole nationale des Beaux-Arts et entre dans l’atelier du sculpteur François Rude. Il remporte en 1854, le prix de Rome, mais ne s’installe à la Villa Médicis qu’en 1856 car il dût honorer ses premières commandes avant son départ. Il voyage dans toute l’Italie et étudie les grands maitres italiens qu’il commence à copier.

Lire la suite

Christophe Fratin

Christophe Fratin

Christophe Fratin

Christophe Fratin est né en 1801 à Metz et décédé en 1864 au Raincy, près de Paris. Selon les sources, son père aurait été cordonnier ou – ce qui aurait pourrait être l’origine de la vocation de son fils – empailleur d’animaux. Le jeune Fratin suivit des cours de dessin où il obtint quelques prix. Plus tard, il déclara qu’il avait été élève de Carle Vernet et Géricault entre 1821 et 1831, ce qui est possible mais semble-t-il pas absolument avéré. Dans les années 1833 et 1934, Fratin réalise des plâtres d’animaux et les expose. Aussitôt, il est érigé par les uns en rival sérieux de Barye, par les autres en imitateur cherchant bien vainement à ramasser quelques miettes de la gloire de son grand prédécesseur.

Lire la suite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers